AAA : tout ce que vous devez savoir

  • A
  • A
AAA : tout ce que vous devez savoir
L'agence de notation a dégradé la France, mais pas que...@ Reuters
Partagez sur :

DECRYPTAGE - Standard and Poor’s a abaissé les notes de plusieurs pays européens vendredi.

Comme prévu, l’agence de notation Standard and Poor’s a dégradé la note souveraine de plusieurs pays de la zone euro. Et notamment celle de la France. Un véritable coup de massue, même si cet abaissement était attendu. Quelles sont les décisions prises par Standard and Poor’s ? Le résumé avec Europe1.fr.

Quels pays ont été dégradés ? La France et l’Autriche sont les deux pays qui ont perdu leur triple A vendredi. Tous deux ont perdu le "graal" des finances publiques. Leur note est désormais abaissée d'un cran à AA+ avec perspective négative. Cette perspective négative signifie que l'agence envisage de dégrader à nouveau cette note à moyen terme. La chance de dégradation en 2012 ou 2013 est d'"au moins une sur trois".

Quelles sont les conséquences de cette baisse ? Entreprises, banques, particuliers : tous sont touchés par la baisse de la note de la France d’un cran. Les collectivités locales devraient aussi voir leur note se dégrader. (Lire le détail des répercussions en cliquant ici).

Quels pays conservent le triple A ? Treize pays figurent encore dans le club très fermé des AAA des trois agences de notation Standard and Poor's, Moody's et Fitch : neuf en Europe et trois dans la zone euro. L’Allemagne, l’Australie, le Canada, le Danemark, la Finlande, Hong-Kong, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, Singapour, la Suède et la Suisse.

Pays moteur de l'Union européenne avec la France, l'Allemagne conserve son triple A avec une perspective stable.

La France peut-elle regagner son triple A ? Il est possible, mais très difficile de regagner le précieux sésame. Pour cela, l’Hexagone devra réaliser d’importants efforts de redressements de ses finances publiques, mettre en place une vaste réflexion sur le modèle économique et le projet de société du pays tout en rééquilibrant son budget ou encore bénéficier d’un boom l'immobilier pour gonfler ses recettes fiscales. Des efforts qui avaient valu au Danemark, à la Finlande et à la Suède, au Canada ou encore à l’Australie de retrouver la note de AAA.

Un nouveau plan d’austérité à prévoir en France ? Malgré une chute de la note française, le ministre de l’Economie l’a assuré : le gouvernement ne prépare pas de nouveau plan de rigueur. "Ce n'est pas une question de rigueur budgétaire. Ce qui devait être fait a été fait et va se poursuivre", a affirmé François Baroin.