AAA : Fitch promet d'épargner la France

  • A
  • A
AAA : Fitch promet d'épargner la France
@ Reuters
Partagez sur :

L'agence de notation a certifié qu'elle ne prévoyait pas d'abaisser en 2012 la note de la France.

Les nuages s'éloignent-ils ? L'agence de notation Fitch Ratings a en tout cas certifié mardi qu'elle ne prévoyait pas d'abaisser en 2012 la note souveraine "AAA" de la France, la meilleure possible.

Fitch dit rester globalement sur la position exprimée le 16 décembre, lorsque Fitch avait abaissé à "négative" contre "stable" auparavant la perspective de la note de la dette à long terme de la France. "Cette perspective négative indique qu'il y a un peu plus de 50% de chances d'un abaissement de la note d'ici deux ans", avait-elle alors expliqué dans son communiqué. Les commentaires mardi de la porte-parole semblent désormais exclure une dégradation de la note cette année.

En attendant Moody's et Standard & Poor's

Reste que cette annonce intervient dans un climat très tendu pour Paris, sous pression des deux autres agences de notation concurrentes. Moody's s'est donné mi-octobre trois mois pour déterminer si la perspective "stable" dont bénéficie la note de la France était toujours justifiée au vu de la dégradation de sa situation économique. Et début décembre, c'est Standard & Poor's qui a pour sa part menacé de dégrader les notes de quinze pays de la zone euro, dont le "triple A" français.

Prochaine échéance : le 18 janvier prochain, trois mois jour pour jour après la mise en garde de Standard & Poor's. A moins que cette agence de notation n’agisse avant, puisque la majorité des acteurs du monde financier agit comme si la France avait déjà perdu son AAA, qui permet d'emprunter au meilleur taux.