A-t-on besoin d'une Thatcher en France ?

  • A
  • A
A-t-on besoin d'une Thatcher en France ?
@ REUTERS
Partagez sur :

EDITO - Avant elle, la Grande-Bretagne était "l'homme malade de l'Europe". Un exemple ?

La France a-t-elle besoin d'une Dame de Fer pour remettre son économie sur les rails ? Après la mort de Margaret Thatcher, lundi, son bilan économique à la tête de la Grande-Bretagne de 1979 à 1990 est d'autant plus étudié qu'il s'attaque à des problèmes comparables à ceux auxquels fait face la zone euro, et notamment la France, aujourd'hui.

>> Le "Thatchérisme" pour les nuls

Arrivée à la tête d'un pays fortement endetté, surnommé "l'homme malade de l'Europe", qui avait sollicité par trois fois l'aide du Fonds monétaire international (FMI), Margaret Thatcher a imposé une révolution libérale, à coup de privatisations, d'allégements fiscaux pour les plus aisés ou encore de suppression de l'encadrement des salaires et des prix. Son bilan, qui est l'objet de nombreuses critiques, a en tout cas renfloué les caisses de l'Etat britannique et relancé la croissance dans le pays. Sans oublier toutefois qu'il a creusé les inégalités dans le pays…

>> Dans son édito, Axel de Tarlé estime que la France pourrait avoir besoin d'une Margaret Thatcher si la "méthode douce" actuelle échouait.

Ses candidats :

- Pascal Lamy, l'actuel directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, un socialiste
- Jean-Claude Trichet, l'ancien président de la Banque centrale européenne
- Christine Lagarde, la patronne du FMI, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy

Reste que juste avant l'accession au pouvoir de Margaret Thatcher, la Grande-Bretagne traversait en 1978 un "hiver du mécontentement". La France en est-elle là ?