A la rentrée, embaucher une nounou va coûter moins cher

  • A
  • A
A la rentrée, embaucher une nounou va coûter moins cher
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Si le salaire des nourrices augmente cette année, le coût pour les parents sera pourtant moindre en raison de la diminution des cotisations patronales.

C'est une bonne nouvelle pour les nourrices comme pour les parents. D'après une étude du site Yoopies, spécialiste de la garde d'enfants, relayée par Le Figaro mardi, le tarif net d'une nounou atteint désormais 8,76 euros de l'heure en moyenne, soit une hausse de 1,27% par rapport à l'an dernier. Un chiffre à nuancer, toutefois.

Les nounous gagnent plus. Le tarif est en effet bien différent d'une région à une autre. C'est en Île-de-France que le tarif net moyen est le plus élevé : 9,23 euros de l'heure en moyenne, contre 8,95 euros en moyenne l'an dernier. Dans les Pays de la Loire en revanche, ce tarif n'atteint que 8,22 euros de l'heure en moyenne. C'est même à Sainte-Pazanne, en Loire-Atlantique, que le salaire net horaire moyen en 2016 est le plus bas avec 7,58%. Un tarif bien différent de ceux pratiqués à Megève ou Saint-Tropez, où le salaire des nounous grimpe à plus de 12 euros de l'heure en moyenne.

Les parents payent moins. Pas de panique cependant. Si le salaire des nourrices augmente, faire garder vos petits ne vous coûtera pas forcément plus cher. En effet, depuis le 1er décembre, "la ristourne de cotisations patronales accordée par heure déclarée est passée de 0,75 à 2 euros", rappelle Le Figaro. Par rapport à l'an dernier, le coût global a ainsi baissé de 6,5%. A cela s'ajoutent les aides familiales nationales et régionales. Résultat, de plus en plus de parents se tournent vers ce mode de garde. 

Classement réalisé sur la base d'une famille moyenne (3.859 euros par mois de revenu médian) avec deux enfants.