A-380 vendus au Japon : coup double pour Airbus

  • A
  • A
A-380 vendus au Japon : coup double pour Airbus
La compagnie japonaise ANA a confirmé vendredi l'achat de trois Airbus A380 pour 1,1 milliard d'euros.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Après l'annonce de douze commandes iraniennes jeudi et trois pour le Japon vendredi, l'A380 retrouve du dynamisme commercial.

Deux ans que l'Airbus A380 n'avait pas enregistré de commandes. Après l'annonce d'un contrat avec l'Iran portant sur 118 appareils dont 12 A-380 jeudi, le PDG d'Airbus a annoncé vendredi sur Europe 1 la commande de trois nouveaux A380 par la compagnie japonaise All Nippon Airways (ANA), pour 1,1 milliard d'euros.

Un gros porteur compliqué à vendre. Cet avion, c'est la fierté d'Airbus. C'est le plus gros avion du monde : plus de 500 places, sur deux étages. Assemblé à Toulouse, il est très apprécié des passagers pour son confort et l'absence de bruit. En revanche, il l'est moins par les compagnies aériennes, qui le jugent trop gros, compliqué à remplir et à manœuvrer. Si l'avion est annulé, il faut notamment trouver 500 chambres d'hôtels. De plus, c'est un avion qui coûte cher, avec quatre réacteurs. L'A380 est donc compliqué à vendre : 317 commandes à peine ont été passées depuis son lancement en 2001. C'est dire si cet accord tombe à point nommé.

Le retour en force d'Airbus au Japon. Surtout que le Japon est un marché où Airbus était totalement absent il y a encore trois ans. Le pays était la chasse gardée de l'américain Boeing. Les Européens commencent à y faire leur trou. "Notre carnet de commandes nous fera passer devant Boeing à l'horizon 2019-2020, en livraison aussi", a déclaré son PDG Fabrice Brégier au micro d'Europe 1. Cette année, il compte d'ores et déjà passer à 15% de parts de marché dans le pays du Soleil levant.