80 km/h, prix du gaz... ce qui change au 1er juillet 2018

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur les routes secondaires, la vitesse maximum autorisée passe à 80 km/h. Du côté du gaz et du tabac, il faudra débourser un peu plus.

A partir de dimanche, sur les routes secondaires sans séparateur, il va falloir lever le pied. Bye-bye la limite maximum à 90 km/h, place à une nouvelle limitation à 80 km/h, décriée par plusieurs départements et de nombreux automobilistes. Mais cette fin de semaine vous réserve aussi d'autres surprises, plus ou moins bonnes. Hausse du prix du gaz, nouveau crédit d'impôt transition énergétique… Europe 1 fait le point sur tout ce qui change en ce 1er juillet 2018.             

Vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires

Cela a été confirmé en mars dernier : le 1er juillet, la vitesse maximum sur les routes secondaires ne bénéficiant pas de séparateur central passe de 90 à 80 km/h. Pour cela, 11.000 panneaux de signalisation 80 km/h ont été installés dans les départements français. Au total, cela concerne 400.000 km de routes. Concernant les départements récalcitrants comme la Creuse, la Sécurité routière a déclaré qu'elle attendrait le 1er juillet pour voir quelles poursuites judiciaires engager. Enfin, sachez que les radars concernés vont être paramétrés afin d'enregistrer dès dimanche les dépassements de vitesse autorisée.

Vous serez mieux informés lors de vos départs en vacances

Pour lutter contre les arnaques aux voyages, les opérateurs de vente de voyages et de séjours à forfait doivent à partir du 1er juillet fournir davantage d'informations à leurs clients. C'est ce qu'a décidé un décret publié en décembre dernier.

Heathrow, Daniel LEAL-OLIVAS / AFP 1280

Heathrow est le plus grand aéroport d'Europe. Il accueille plus de 76 millions de voyageurs chaque année. © Daniel LEAL-OLIVAS / AFP


A l'achat d'un voyage clef en main, ils devront préciser le nombre de nuitées, la catégorie touristique de l'hébergement selon les règles du pays de destination, la langue dans laquelle les services sont fournis, le nombre minimal de personnes requis pour la réalisation du voyage, ainsi que les règles concernant les passeports et visas. Ils devront aussi préciser la durée approximative nécessaire à l'obtention de ces derniers.

Place au nouveau crédit d'impôt transition énergétique

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) permet aux particuliers qui améliorent la performance énergétique de son logement de bénéficier d'une ristourne fiscale. Avant la réforme de 2019 qui prévoit de transformer le CITE en prime, un premier changement entre en vigueur dès le 1er juillet. Désormais, certains équipements ne sont plus éligibles au CITE : les chaudières fioul THPE (très haute performance énergétique) et les fenêtres, quand il s'agit de remplacer un simple vitrage.

Certains paquets de cigarettes vont coûter plus cher

Tabac 1280

A terme, la baisse de la consommation de tabac fait les affaires de l'État. © PHILIPPE HUGUEN / AFP


Vous l'aviez peut-être remarqué : certains paquets de cigarettes coûtaient moins cher que d'autres. A partir du lundi 2 juillet, cette aubaine va prendre fin. Leurs prix va en effet légèrement augmenter selon un arrêté du Journal Officiel du 9 juin dernier. De 7,50 euros, ces références vont passer à 7,70 euros ou 7,80 euros. Pas de changements prévus concernant les autres marques, la prochaine hausse n'étant prévue qu'en avril 2019 (+50 centimes).

Le prix du gaz augmente (encore)

Vous avez rouspété le 1er juin dernier après une hausse de 2,1% ? Rebelotte à partir de dimanche. Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de... 7,45%, alors que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait recommandé une hausse de 6,5%. Cela devrait représenter plus de 8 euros par mois en moyenne. 

Les tarifs réglementés du gaz sont amenés à disparaître en France. Le gouvernement envisage une fin progressive, avec leur extinction à l'horizon 2023 pour tous les particuliers.

Le site de l'Assurance maladie renforce la confidentialité

A partir de dimanche, les utilisateurs de l'Assurance maladie vont bénéficier d'une meilleure confidentialité en ligne, sur le site Ameli.fr. Chaque compte doit désormais être relié à une adresse mail, non utilisée pour un autre membre de la famille. Ainsi, un parent ne pourra plus accéder au compte d'un de ses enfants de plus de 16 ans avec son propre email. Il en sera de même au sein d'un couple. Pour cela, les changements doivent être effectué en ligne.