540 postes supprimés chez Hewlett-Packard France

  • A
  • A
540 postes supprimés chez Hewlett-Packard France
Partagez sur :

"Au niveau géographique, tous les sites seront touchés, mais aucun ne fera l'objet d'une fermeture", a précisé le PDG du groupe.

"540 postes seront impactés", a déclaré jeudi Yves de Talhouët, PDG de Hewlett-Packard France. Ces suppressions interviennent dans le cadre d’un plan européen de restructurationannoncé fin mai qui concernent 7.500 postes.

Tous les sites français seront touchés "mais aucun ne fera l'objet d'une fermeture", a-t-il précisé justifiant cette décision par la baisse du chiffre d'affaire de Hewlett-Packard. " Au premier trimestre de l'exercice, le chiffre d'affaire du groupe a baissé de 20% notamment sur les produits comme les imprimantes, PC, serveurs", a expliqué Yves de Talhouët.

Face à cette situation, HP a donc décidé de "simplifier l'organisation de façon à réduire les coûts", a souligné le PDG du groupe."On ne perçoit pas de facteur susceptible de modifier cette tendance", a-til ajouté.

Cette annonce s'ajoute au plan qui affecte la filiale EDS, rachetée l'an dernier. Celui-ci prévoit la suppression de 580 postes en France, mais "ce chiffre devrait être ajusté à la baisse dans les deux à trois semaines qui viennent", a rassuré Yves de Talhouët.