50.000 chômeurs de moins en août, une première depuis avril 2011

  • A
  • A
50.000 chômeurs de moins en août, une première depuis avril 2011
Il y a 50.000 chômeurs de moins au mois d'août 2013.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministère de l’Emploi annonce une baisse de 1,5% du nombre de demandeurs d’emploi. 

Michel Sapin doit avoir le sourire, son ministère a annoncé mercredi de très bons chiffres de l’emploi pour août 2013. Bercy a recensé 50.000 demandeurs d’emploi de catégorie A en moins par rapport au mois précédent, soit une baisse de 1,5%. 

Cette baisse concerne aussi les demandeurs d’emploi ayant exercé des activités réduites puisque le chiffre cumulé des catégories A, B et C baisse de 1.3%.

Des indicateurs (presque) tous au vert. La baisse des demandes d’emploi est généralisée, elle concerne quasiment toutes les strates sociales. Hommes et femmes connaissent le même type de baisse.

Les jeunes sont particulièrement bien lotis puisque le chômage des moins de 25 ans en catégorie A chute de 3,6%. C’est le quatrième mois de suite qu'il est en baisse.

La tranche d’âge intermédiaire (25-49 ans) suit la tendance avec une baisse générale de 1,5%. De leur côté, les seniors ne profitent pas de l’embellie. Si le chômage des hommes de plus de 50 ans a baissé de 0,1%, celui des femmes a augmenté d’autant.

Les demandeurs de longue durée à la peine. Si la plupart des chiffres sont positifs, les personnes au chômage depuis longtemps peinent toujours à retrouver un emploi. Ainsi, le nombre de demandeurs inscrits depuis plus de trois ans est en augmentation de 1%. Toutes les autres catégories connaissent des baisses du nombre de demandeurs.

Les inscriptions en baisse. Le nombre de personnes qui se sont inscrites à Pôle Emploi a lui aussi baissé de 9,4%. Les motifs d’inscription ont chuté en coeur, en premier lieu desquels on trouve les fins de contrat à durée déterminée (-6,9%), les fins de missions d’interim (-9;5%) ou encore les licenciements économiques (-1,6%).

Beaucoup de cessation d’inscription. La seule ombre au tableau concernant ces chiffres est liée au nombre de personnes qui ont été supprimés des listes pour cessation d’inscription pour défaut d’acutalisation. Concrètement, les demandeurs doivent actualiser leur situation tous les mois et si ils ne le font pas, ils sont supprimés.

En août 2013, ce chiffre est de 277 500 personnes soit une hausse de plus de 70.000 personnes par rapport au mois de juillet. L’effet n’est d’ailleurs pas saisonnier puisqu’en août 2012, le chiffre était à 200 000 personnes. Cela dit, difficile de savoir si cette augmentation est réelle ou si ces personnes se réinscriront dans les prochains mois.