3,8 millions d'avis d'imposition sont en retard

  • A
  • A
3,8 millions d'avis d'imposition sont en retard
3,8 millions de foyers fiscaux attendent encore de recevoir leur avis d'imposition.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - la fusion des avis d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux a allongé les délais de traitement pour le fisc.

L'info. Souvent redouté, l'avis d'imposition se fait désirer cette année. Alors que la date limite pour payer ses impôts tombe cette année le 16 septembre, c'est-à-dire lundi, certains particuliers n'ont toujours pas reçu leur avis d'imposition. Selon les informations d'Europe 1, 3,8 millions de foyers fiscaux attendraient encore de recevoir le courrier du fisc dans leur boîte aux lettres. Explications.

>> A LIRE AUSSI : La gauche a-t-elle déjà baissé les impôts ?

Boursier.com - La procédure de déclaration des impôts a été allégée

Que s'est-il passé ? Si les avis ont mis autant de temps à trouver leur destination, c'est parce que le gouvernement a voulu faire des économies. Jusqu'à l'année dernière, certains foyers fiscaux recevaient deux documents successivement : d'abord l'avis d'impôt sur le revenu, puis, un peu plus tard, celui consacré aux prélèvements sociaux, qui concerne notamment les propriétaires qui perçoivent un loyer ou qui vendent un logement.

Cette année, pour réduire la quantité de papier nécessaire à l'impression de ces documents et les frais liés à leur expédition, Bercy a décidé de les fusionner sur un même avis. Impôt sur le revenu et prélèvements sociaux sont donc inscrits sur la même feuille. Sauf que pour imprimer celle-ci, il a fallu un peu plus de temps, d'où le retard constaté aujourd'hui.

>> A LIRE AUSSI : Qui est concerné par les hausses d'impôts ?

Que faire si on ne l'a pas reçu ? Ceux qui attendent encore de recevoir leur déclaration ne doivent pas s'inquiéter : le fisc ne leur demandera pas de régulariser leur situation en deux jours. Bercy a au contraire prévu de leur accorder un délai supplémentaire. Ainsi, au lieu de devoir payer le 16 septembre au plus tard, les foyers fiscaux concernés auront un mois de plus pour se mettre en règle, soit jusqu'au 15 octobre dernier délai.

Boursier.com - Les hausses d'impôts en 2014 partagées entre les entreprises et les ménages ?

L'avis d'imposition accessible en ligne. Et pour ceux qui ne peuvent pas attendre, il est désormais possible de consulter son avis d'imposition en ligne. Que vous ayez déclaré vos revenus sur papier ou sur internet, le site www.impots.gouv.fr permet d'accéder à l'avis de cette année. Avec un bémol toutefois : l'accès est un peu compliqué, puisqu'il faut connaître son numéro fiscal, son numéro de télédéclarant et son revenu fiscal de référence.