234 avions, c'est combien d'emplois ?

  • A
  • A
234 avions, c'est combien d'emplois ?
Rusdi Kirana, président de Lion Air, reçoit des mains de Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, un modèle d'A320 Neo au couleur de sa compagnie aérienne.@ MAXPPP
Partagez sur :

La méga-commande signée lundi matin par Airbus lui assurera du travail pendant longtemps.

Nouveau record pour Airbus. Le constructeur aéronautique a signé lundi, en présence de François Hollande, une commande de 234 appareils pour la compagnie indonésienne Lion Air, dont 109 A320 Neo. Pour le chef de l'Etat, "c'est un contrat historique par son ampleur."

>> A LIRE AUSSI : Airbus : une commande "historique"

Les chiffres ont de quoi donner le tournis : 234 appareils, cela représente, au prix catalogue, un total de 18,4 milliards d'euros, la moitié d'une année de chiffre d'affaires d'Airbus. Soit la plus grande commande jamais signée dans le secteur, devant Boeing, qui s'était engagé fin 2011 sur la livraison de 230 Boeing 737 -déjà auprès de Lion Air.

Boursier.com - EADS : Airbus veut livrer 600 appareils cette année

8 à 9 ans de travail en vue. Pour Airbus, dont les carnets de commande sont déjà pleins, ce contrat assure que les lignes d'assemblages fonctionneront encore pendant de nombreuses années. Selon Bernard Chabbert, consultant aéronautique pour Europe 1, l'avionneur affiche "près de 5.000 avions en commande, ce qui lui assure au minimum huit à neuf ans de travail."

Depuis sa présentation au salon du Bourget en 2011, l'A320 Neo connaît en effet un succès sans précédent. Dans les deux jours suivant sa présentation, Airbus avait enregistré 320 commandes pour cet appareil, moins gourmand en kérosène que ses prédécesseurs. Et la semaine dernière encore, ce sont plus de 200 avions qui ont trouvé preneur auprès de Turkish Airlines et de la Lufthansa.

5.000 emplois créés en 10 ans. L'annonce faite lundi matin devrait également apporter un peu d'air frais au marché de l'emploi. Airbus, qui emploie déjà 24.000 personnes en France sans compter les sous-traitants, devra en effet embaucher massivement pour répondre à la demande. Pour la seule année 2013, Fabrice Brégier, PDG  d'Airbus, a annoncé 3.000 embauches au niveau mondial.
Airbus A320

En France, selon François Hollande, le contrat doit permettre de créer 5.000 postes supplémentaires sur les dix prochaines années. Une bonne nouvelle, alors que le chômage n'en finit plus de grimper en France. "Ce sont des milliers et des milliers d'emplois, très qualifiés et très bien rémunérés, qui attendent", résume Bernard Chabbert.