2011, année noire pour le numérique

  • A
  • A
2011, année noire pour le numérique
En France, le chiffre d'affaires du secteur a plongé de 6,3 % en un an
Partagez sur :

Les appareils photos numériques sont victimes de la concurrence des smartphones.

Pour les fabricants d'appareils photos, la fête est finie. En France, les ventes de numériques ont chuté de 6,3% en 2011. Si la crise explique une partie des difficultés du secteur, les professionnels souffrent également de la concurrence des smartphones, ces téléphones multifonctions dotés pour la plupart d'un appareil photo de plus en plus puissant.

Avec 5 ou 8 mégapixels, ces smartphones affichent deux fois plus de détails que les appareils photos numériques en vente il y a cinq ans. Autre avantage du téléphone, les utilisateurs l'ont toujours à portée de main. Première victime de cette concurrence, les petits appareils compacts dont les ventes ont reculé de 12% l'an dernier, alors même que les prix sont orientés à la baisse.

Un marché arrivé à maturité

"C'est un marché qui sera de toute façon difficile, qui est beaucoup tiré vers le bas", analyse sur Europe 1 Laurent Roussel, PDG de Panasonic France, un des leaders du marché en France avec la marque Lumix. "Sur la fin d'année, près de 70% des volumes étaient en dessous de 149 euros. C'est donc un marché qui sera en difficulté", conclut-il.

Le marché de la photo numérique est aussi arrivé à maturité. Plus de 70 % des Français sont en effet équipés d'appareils numériques.