1 Français sur 2 renonce à la propriété

  • A
  • A
1 Français sur 2 renonce à la propriété
47% des Français estiment qu'ils ne deviendront jamais propriétaires, selon une enquête Ipsos.@ MAXPPP
Partagez sur :

Faute de moyens, la moitié des locataires ne pensent pas devenir candidat à l’achat.

Un Français sur deux (47%) a renoncé à son envie d’acquérir un logement. C’est ce que révèle un sondage Ipsos réalisé pour le réseau d’agences immobilières Orpi et publié par Le Parisien mardi.

10% des interrogés pensent, approximativement, devenir propriétaires dans plus de 40 ans. Ils sont 19% à croire qu’ils acquerront leur résidence principale entre 31 et 40 ans. Et 18% estiment pouvoir acheter un bien immobilier en moins de 30 ans.

La hausse de l'immobilier en cause

La raison de ce renoncement ? 83% des Français interrogés assurent que les prix trop élevés les freinent dans cette démarche. 54% craignent de s’endetter trop longtemps et 45% estiment qu’il est trop difficile d’obtenir un crédit immobilier de la part de sa banque. "Dans certaines régions, avec 110.000 euros on peut acheter une maison avec jardin. Mais en Ile-de-France, notamment, on n’a pas grand-chose", note le président d’Orpi, Bernard Cadeau.

Et pourtant, nombreux sont les Français qui aimeraient disposer de surfaces plus grandes pour vivre. D’après l’enquête Ipsos, les sondés assurent rêver de 41 mètres carrés supplémentaires en moyenne. "C’est totalement irréaliste", assure Bernard Cadeau. Mais, confie-t-il, "ce chiffre symbolise tout le problème du mal-logement en France".