Vacances scolaires : six bonnes raisons de laisser votre enfant s'ennuyer

  • A
  • A
Vacances scolaires : six bonnes raisons de laisser votre enfant s'ennuyer
Laisser ses enfants s'ennuyer peut avoir du bon@ PublicDomainPictures / Pixabay.com / Europe 1
Partagez sur :

Alors que les vacances scolaires de la zone C commencent lundi, certains parents vont redoubler d'imagination pour occuper les enfants. Et pourtant...

Stage de poney, visite de musée, promenade au parc… Les parents prévoient souvent de nombreuses d'activités pour occuper leurs enfants pendant les vacances scolaires. Et pourtant, à avoir du temps devant soi sans rien de spécial à faire possède certaines vertus. Cela permet, par exemple, à l'enfant de se construire un monde intérieur, d'observer son environnement ou simplement d'aller à son propre rythme. Europe 1 vous propose six raisons de laisser vos enfants s'ennuyer (un peu) pendant les vacances.

Parce que cela développe sa créativité

Les enfants qui n'ont rien de spécial à faire, ne vont pas rester inactifs pour autant. Ils font alors appel à leur curiosité naturelle pour trouver une activité qui vient d'eux et n'a pas été proposée ou imposée par un adulte. Ils organisent leur emploi du temps selon leurs propres besoins et envies. Ils peuvent, par exemple, se découvrir une passion pour les dessins formés par les poils de la moquette de leur chambre ou apprécier regarder tomber la pluie à travers la fenêtre en inventant des histoires aux gouttes d'eau.

Une étude menée par deux chercheurs britanniques a d'ailleurs mis en évidence le lien entre ennui et créativité : le fait de faire une activité répétitive et automatique permettrait à l'esprit de laisser émerger des idées nouvelles, comme l'explique le magazine Sciences Humaines. Cela aide également les enfants à développer leur autonomie.

Parce que cela lui permet de se reposer

Ces activités très simples peuvent vous paraître sans intérêt parce qu'improductives mais elles permettent aux enfants de se reposer. Car entre l'école et les activités extra-scolaires, les enfants sont surstimulés toute l'année. Or les enfants ont aussi besoin de moments de calme pour recharger leurs batteries. Les vacances peuvent être une sorte de pause entre deux périodes de grosse activité pour "se retrouver en famille et passer des moments ensemble, c'est essentiel", assure Florence Millot, psychologue pour enfants, auprès d'Europe1.fr.

Parce qu'il va partir à la découverte de son environnement

Et pour trouver de quoi s'occuper simplement, votre enfant va s'ouvrir à son environnement plus qu'il ne le ferait dans une activité organisée. "L'ennui permet de se reconnecter à son corps dans le moment présent", détaille Florence Millot. Votre enfant va faire appel à tous ses sens. Par exemple, dans un jardin, il va cueillir des fleurs, caresser l'herbe, observer l'écorce d'un arbre, plonger ses mains dans le terreau des plantes, regarder une coccinelle s'envoler… Il va trouver de nombreux intérêts là où vous, adulte, ne verrez qu'un simple jardin. "Les enfants ont besoin de nature, de se retrouver en extérieur, surtout pendant les vacances", rappelle la psychologue. "Ils vont apprendre à faire des choses non productives" et à y prendre plaisir.

Parce que cela lui apprend à se satisfaire de sa présence

C'est également dans ces "moments de creux" que les enfants développent leur imagination. À une époque où ils sont sans cesse stimulés par des images extérieures venant de la télévision et autres tablettes, ils ont besoin de se créer leur propre univers intérieur. La chercheuse américaine Teresa Belton a d'ailleurs montré que la télévision avait pour effet d'éteindre l'imagination, pourtant essentielle au développement, comme le rapportait Slate.fr.

"Quand un enfant s'ennuie, il dialogue avec lui-même, se raconte des histoires, invente des jeux et donc se construit un monde imaginaire", nous confirme Florence Millot. Et une fois cet univers construit, "il prend plaisir à être avec lui-même" et ne va plus redouter la solitude lorsqu'il y sera confronté.

Cette absence d'activités prédéfinies permet aussi à l'enfant d'éprouver une certaine liberté et donc de mieux se connaître, d'expérimenter, de découvrir ses propres goûts et passions.

Parce que cela implique d'avoir un lien avec l'adulte

Mais cela ne veut pas dire qu'il faut inciter vos enfants à être solitaires, au contraire. Pour qu'un enfant s'ennuie et que ce soit une expérience positive, il doit se trouver dans un environnement sécurisant en termes relationnels. Il doit avoir sa "jauge relationnelle" remplie au maximum pour ne pas avoir un sentiment d'isolement. Il ne s'agit pas de le laisser enfermé dans sa chambre toute la journée, vous avez vous aussi votre rôle à jouer.

Si votre enfant ne "sait pas s'ennuyer", vous pouvez l'accompagner en l'aidant à regarder son environnement pour y trouver quelque chose qui l'intéresse, lui donnant du papier et des crayons pour qu'il dessine ou bien simplement en discutant avec lui. "Il faut créer un sas entre 'faire plein de choses' et ne 'rien' faire et cela passe par une relation affective sécurisante", explique Florence Millot. Votre enfant sait que vous êtes là pour lui, mais il est capable de s'occuper tout seul.

Parce que cela lui servira à l'âge adulte

"Les enfants sont souvent les miroirs des parents. Donc quand l'adulte n'est pas lui-même à l'aise avec son ennui, il va chercher à l'éviter à tout prix pour son enfant", observe la spécialiste. Or lorsqu'un enfant a appris à s'ennuyer, cela ne l'angoisse pas arrivé à l'âge adulte. Il saura alors ne rien faire et apprécier d'être désœuvré pour laisser sa pensée vagabonder.

"Pour l’adulte, le temps d’ennui cache un temps intérieur d’élaboration psychique, d’intégration, de retour sur soi et donc à terme de créativité. Il ne peut pas y avoir de véritable créativité sans espace intérieur, sans tâtonnement, sans inquiétude. D'où l’importance de ne pas chercher à être occupé en permanence", estime la psychothérapeute auteure de Petit éloge de l'ennui (2013) Odile Chabrillac, auprès de Femina. D'ailleurs, les enfants qui se sont beaucoup ennuyés ont souvent un esprit créatif à l'âge adulte.

Quelques astuces pour accompagner votre enfant dans l'ennui

Prévoyez de ne rien faire. Si votre enfant n'a pas l'habitude de s'ennuyer, il va rapidement se plaindre . Il ne s'agit pas alors de le laisser livré à lui-même sans rien pour l'occuper. Laisser un enfant s'ennuyer consiste plutôt à laisser des plages de temps libre pendant lesquelles il fait ce qu'il a envie.

Jouez avec votre enfant. Si votre enfant est perdu, vous pouvez le guider en jouant avec lui puis en le laissant seul une fois qu'il est pris dans son histoire. Et si vous n'aimez pas jouer, vous pouvez tout simplement rester à côté de lui le temps qu'il prenne confiance. Vous pouvez aussi aller à la piscine si l'envie vous en prend ou bien aller vous promener dans un parc ou tout simplement faire un gâteau, sans que cela n'ait été prévu à l'avance. Il s'agit avant tout de faire des activités du quotidien.

Partagez votre passion. Florence Millot conseille également aux parents de partager une activité qui leur fait plaisir avec leurs enfants. Si votre hobby, c'est le scrapbooking, le jardinage ou la cuisine, n'hésitez pas à en faire avec votre enfant. Il sera naturellement intéressé par ce qui vous passionne car il ressentira "l'énergie du bonheur", formule la psychologue, autrement dit "le plaisir d'être ensemble".