Télétravail : nos conseils pour se sentir bien en travaillant de chez soi

  • A
  • A
Télétravail : nos conseils pour se sentir bien en travaillant de chez soi
@ AFP / Europe 1
Partagez sur :

Avec les grèves dans les transports, de nombreux salariés risquent d’être contraints de travailler chez eux. Pour d'autres, c'est un choix, qui peut comporter de nombreux avantages. Mais il n’est pas toujours facile de se sentir à l’aise.

Près d'un quart des Français serait déjà adepte du télétravail, partiel ou permanent. Cette semaine, beaucoup n'auront peut-être pas le choix de s'y mettre, avec la grève des transports. Le télétravail, lorsqu’il est permis par l’employeur, comporte de nombreux avantages : on économise du temps de trajet, on évite l’inconfort du métro, du bus ou des embouteillages, le brouhaha du bureau. Selon une étude de Malakoff Médéric, six Français sur dix ayant déjà essayé se déclarent satisfaits, pour ces mêmes raison.

Il n’est, toutefois, pas toujours facile de se placer dans de bonnes conditions pour travailler chez soi. Inconfort, intrusion de la vie professionnelle dans la vie privée, modification de ses habitudes… Le télétravail peut comporter autant de désagréments que d’avantages. Voici quelques conseils pour en profiter au mieux.

  • Préparez-vous comme pour aller au bureau

Certains arriveront peut-être à travailler depuis leur lit en pyjama, le café encore fumant sur la table de nuit. Mais le risque existe d’être tenté de refermer les volets et de repartir dans les bras de Morphée, ou de céder au roman que vous avez laissé avant de vous endormir la veille. Ainsi, il est conseillé de prendre une bonne douche, de s’habiller, de prendre un petit-déjeuner. Vous serez mieux réveillé, et cela vous aidera à séquencer votre journée. Plus on se conditionne à travailler, plus on sera incité à organiser son temps comme au bureau. "Si vous vous habillez pour le travail, vous vous prendrez plus au sérieux", complète le site spécialisé WikiHow.

  • Respectez vos horaires de travail

Certes, chez soi, les tentations sont grandes d’allumer la télé ou de faire le ménage que l’on n’a pas eu le temps de faire. Mais ces tentations sont souvent balayées par les exigences de son patron ! Et  l’autre écueil dans lequel risque de tomber tout salarié qui travaille de chez soi, c’est d’en faire trop. Chez soi, les habitudes de bureau ne rythment pas la journée. Vos collègues ne viennent pas vous chercher pour aller prendre un café, vous ne les voyez pas partir déjeuner ou vider les lieux à la fin de la journée. Le risque est donc de travailler jusqu’au milieu de la nuit sans s’en rendre compte.



Pour éviter de tomber dans cet écueil, essayez de respecter à la lettre des horaires de bureau : si vous aviez l’habitude de prendre un café en milieu de matinée, de prendre 45 minutes de pause déjeuner à l’extérieur et de quitter le travail avant le début de votre émission de télé préférée, continuez à le faire chez vous ! N’hésitez pas à écrire votre planning sur papier, à le garder bien en vue et à le respecter. Dans ce planning, notez aussi bien les objectifs professionnels que les temps de pause. On vous suggère même de mettre des rappels : les pauses sont importantes et vous n’aurez personne pour vous les proposer. "Il est important de faire des coupures régulières pour relancer son énergie, et reposer ses yeux de l'écran. Il faut donc s'obliger à s'arrêter quelques minutes de travailler, plusieurs fois par jour", conseille Betsey Banker de la société de conseil Ergotron.

  • Aménagez un espace de travail dédié

Autant que possible, veillez à vous équiper d’un matériel adapté : un ordinateur équipé du bon logiciel, une imprimante, des feuilles, des stylos, une chaise de bureau, voire un bureau lorsque vous en avez la place, une bonne connexion internet pour rester en contact avec vos collègues… En plus d’être efficace, cela vous évitera un stress qui risque de vous paralyser toute la journée.

Autant que possible, prévoyez un espace dédié au travail, un endroit où vous allez ne faire que ça jusqu’au soir. Si vous travaillez sur votre table à manger ou sur votre lit, le risque est de ne pas réussir à penser à autre chose lorsque ces espaces reprendront leur fonction première le soir venu. À défaut de pouvoir aménager un tel espace dédié, veillez à ranger INTEGRALEMENT vos affaires de travail une fois que vous avez terminé, pour que votre espace professionnel redevienne un espace de vie privée.

Imaginez tout ce qui pourrait rendre votre journée la plus confortable possible : un siège dans lequel vous pourrez rester assis longtemps, une bonne lumière (naturelle si possible), une table ou un bureau à la bonne hauteur pour ne pas esquinter votre dos etc. N’oubliez pas : il s'agit de vous créer un environnement de travail, un lieux pensé pour cela, comme au bureau. 

  • Ne restez pas assis tout le temps

L’un des grands risques lié au télétravail, c’est de ne jamais réussir à se lever de sa chaise. Vous n’avez plus de trajet pour vous rendre sur votre lieu de travail, et plus forcément d’escaliers à descendre ou à monter, de couloir à arpenter… Or, l’activité physique est autant source de bien être que d’inspiration, et elle est importante pour votre santé. Pourquoi, donc, ne vous serviriez-vous pas du temps de transport économisé pour faire un peu de sport ? Lancer une machine à laver ? Passer l’aspirateur ? Régulièrement, n’hésitez pas à vous lever pour vous faire un café, un thé, ou simplement vous dégourdir les jambes.

Et si vous le pouvez, variez les positions de travail. "Il faut veiller, en télétravail, à alterner la station debout et la station assise. Idéalement, il faut être équipé d'un bureau assis-debout, mais faute d'en avoir un, on peut très bien s'installer de temps en temps sur le comptoir en hauteur de la cuisine ou sur la table à repasser", suggère Betsey Banker dans Santé magazine.

  • Avec votre entourage, comportez-vous comme au bureau

Ultime chose à avoir en tête : prévenez vos proches que vous allez TRAVAILLER chez vous. Ainsi, si votre conjoint(e), votre colocataire, vos enfants ou quiconque se trouvant à également à votre domicile, ils doivent se comporter comme si vous étiez au bureau.

N’hésitez pas à leur faire part de votre planning, pour qu’ils aient une idée de l’heure à laquelle vous avez prévu de terminer votre journée de travail. Le moment venu, ils peuvent aussi vous aider à décrocher ! Aussi, n’hésitez pas à transformer votre temps de transports économisé en temps passé avec eux. "Une fois que j'ai réalisé que travailler chez soi voulait dire plus de temps avec mes enfants, j'ai mentalement substitué le temps passé dans la voiture avec celui passé avec eux à jouer, et tout mon stress s'est bizarrement évacué", témoigne, par exemple, David, un consultant informatique, sur le site Lifehacker.