Youth : "Un film lumineux avec des acteurs fabuleux"

  • A
  • A
Partagez sur :

Deux vieux complices en villégiature dans un très bel hôtel des Alpes suisses profitent de leurs vacances pour revenir sur leur vie passée. 

Vous n'avez pas pu manquer cette affiche. Une femme au corps splendide, nue, de dos, qui entre dans l'eau sous le regard médusé de deux hommes âgés. Youth, le nouveau film de l'Italien Paolo Sorrentino, sort en salles mercredi. A l'affiche, trois grands noms du cinéma, le Britannique Michael Caine et l'Américain Harvey Keitel, au côté de l'actrice américaine Jane Fonda. Un film à ne manquer sous aucun prétexte selon Bruno Cras, spécialiste cinéma à Europe 1.

L'actrice et mannequin Madalina Ghenea prête ses traits à Miss Univers dans Youth : 

 

Deux vieux complices, un compositeur et un réalisateur de renom, en villégiature dans un très bel hôtel des Alpes suisses, profitent de leurs vacances, à l'approche de leurs 80 ans. Youth, La Jeunesse, est un "titre ironique puisque les deux héros n'ont renoncé à rien mais n'ont plus d'illusion", raconte Bruno Cras, spécialiste cinéma d'Europe 1. Les deux hommes, "drôles, cyniques, coquins", évoquent le temps qui passe et leur vie personnelle qu'ils ont sacrifiée à leur art. Autour d'eux surtout, défile une galerie de personnages hauts en couleur.   

Le jury de Cannes est passé à côté. "C'est très beau, parce que Paolo Sorrentino a le sens du cadre et de l'image", assure Bruno Cras. Youth est à la fois "lumineux, poétique et mélancolique, avec des acteurs fabuleux".

Pour Bruno Cras, le jury de Cannes, d'où le film est reparti bredouille, est clairement "passé à côté du film et le public doit absolument rattraper cette erreur".