Wikipedia ne veut plus déterrer les morts

  • A
  • A
Wikipedia ne veut plus déterrer les morts
Partagez sur :

La version anglaise de l’encyclopédie libre va mettre en place un système de validation pour les notices des personnalités vivantes.

Wikipedia veut en finir avec les morts imaginaires et le "vandalisme" à l’encore de personnalités. Le fondateur de l’encyclopédie en ligne Wikipedia, Jimmy Wales, a annoncé dans le New York Times qu’un système de validation pour les notices des personnes vivantes serait mise en place dans les prochaines semaines dans la version anglaise du site.

Depuis sa création en 2001, l’encyclopédie en ligne Wikipedia repose sur le principe que chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Jimmy Wales comptait sur la vigilance de sa communauté d'internautes pour repérer les erreurs et les manipulations. Mais Wikipedia a bien grandi depuis et est devenue un référence qui ne peut plus se permettre de laisser des fausses informations passer. En janvier dernier, les sénateurs américains Edward Kennedy et Robert Byrd étaient passés du statut de vivants à celui de défunts. La même mésaventure était arrivée à Philippe Manœuvre l’année dernière.

Si tous les contributeurs étaient égaux, il y aura désormais les expérimentés et les autres. Dans la version anglaise, des utilisateurs confirmés seront chargés de valider ou non les modifications proposées pour les biographies des personnalités vivantes. Le système existe déjà sur la version germanophone.

Les administrateurs français ne s’orientent pas dans cette voie pour l’instant. "En France, les faux pas sur Wikipedia sont très médiatisés, mais ils restent rares. Et grâce à la communauté, les modifications mensongères ne restent pas plus de quelques minutes en ligne", assure Christophe Henner, un des administrateurs de Wikimedia France.