Vincent Lindon se verrait bien un jour ministre de l'Éducation

  • A
  • A
Partagez sur :

L'acteur, invité exceptionnel jeudi sur Europe 1, a confié qu'il lui semblait passionnant "de former dès le départ un nouveau monde".

Le ministère de la Culture ? "Trop petit". Premier ministre ? "Un poil trop grand". Jeudi, sur Europe 1, l'acteur Vincent Lindon a confié, au lendemain de la nomination des ministres du gouvernement Édouard Philippe, qu'il se verrait bien, un jour, ministre. Mais si l'on devait lui confier un seul ministère, cela devrait être celui de l'Education nationale. "Je trouve qu'il y a rien de plus intéressant que de prendre les enfants en bas âge et de faire des propositions dont on ne verra peut être pas les résultats tout de suite mais beaucoup plus tard, et de former dès le départ un nouveau monde", étaye-t-il.

"C'est l'une des choses plus passionnantes". "Je pense que c'est en classe de maternelle, en CP, en CM1, CM2 que ça se passe. On peut leur montrer des films, leur faire lire des livres, leur apprendre des choses, c'est l'une des choses les plus passionnantes que je connaisse", explique le comédien qui défend lors du Festival de Cannes son dernier film, Rodin, de Jacques Doillon.