Victoire judiciaire pour Miss France 2009

  • A
  • A
Victoire judiciaire pour Miss France 2009
Partagez sur :

La rivale de Miss France 2009, qui contestait l'élection de Chloé Mortaud au titre de "Miss Albigeois Midi-Pyrénées" en 2008, a été déboutée.

Chloé Mortaud garde sa couronne de Miss France. Le tribunal de Nanterre a rejeté vendredi la demande d'annulation de son élection de Chloé Mortaud au titre de "Miss Albigeois Midi-Pyrénées" en septembre 2008.

Sa rivale au titre local, Marine Beaury, soupçonnait une tricherie. Elue 1ère dauphine de Chloé Mortaud, avait aussitôt rendu son écharpe, estimant "que le vote avait été truqué". Dans sa demande d'annulation, elle dénonçait le manque d'impartialité de certains membres du jury, "les parents de Chloé Mortaud (travaillant) l'un et l'autre pour la chambre de commerce et d'industrie (CCI) Midi-Pyrénées" alors que le président et la première vice-présidente de cette CCI faisaient tous deux partie du jury, selon le jugement de la 6e chambre civile du tribunal.

Le tribunal a estimé qu'"aucun lien de subordination ou de parenté (n'était) établi entre Chloé Mortaud et l'un quelconque des membres du jury". Il a condamné la plaignante à reverser 3.000 euros de frais d'avocats au Comité Miss France.

Cette action judiciaire aurait pu mener à l'annulation pure et simple du titre national de Chloé Mortaud, sa qualification pour le concours Miss France 2009 ayant été la conséquence directe de son titre régional obtenu un an plus tôt.