Vente de bijoux Chanel à Drouot : plus de 200.000€ récoltés

  • A
  • A
Vente de bijoux Chanel à Drouot : plus de 200.000€ récoltés
Les lots étaient composés de bijoux fantaisie.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le lot le plus cher ne s'est pas vendu mais une bonne partie des bijoux ont dépassé leurs estimations.

La dispersion de quelque 440 bijoux Chanel, datant des années 1950 à nos jours, pour l'essentiel des pièces fantaisie issues d'une collection privée, a atteint 206.000 euros (frais inclus) lundi à Drouot, a annoncé le commissaire-priseur Antoine Saulnier, de la maison Gros et Delettrez. Présentée comme "la première vente exclusivement dédiée aux bijoux Chanel", elle était estimée "entre 150.000 et 200.000 euros".

Une vente satisfaisante. Le lot le plus important, une montre en or jaune entièrement pavée de diamants, à bracelet chaîne, estimée entre 25.000 et 27.000 euros, n'a toutefois pas trouvé preneur. Mais le commissaire-priseur s'est dit "content du résultat", se réjouissant d'avoir vu le prix de nombreux lots dépasser de beaucoup leur estimation. Le pourcentage de lots vendus n'était pas immédiatement disponible. Les trois-quarts des lots appartenaient à une collectionneuse française, aujourd'hui décédée, qui avait l'habitude d'acheter des parures entières de la griffe. 

Des bijoux de créateurs. Un ras-de-cou en métal doré orné de perles d'imitation blanches et de cabochons en verre coulé imitation rubis et émeraude, datant des années 1960-70 et estimé 2.800-3.000 euros, a ainsi été adjugé 6.400 euros (frais inclus). Un autre ras-de-cou, datant de 1986-89, constitué de deux rangs de perles d'imitation et de cristaux Swarovski, estimé entre 2.200 et 2.400 euros, a atteint 7.040 euros (frais inclus). Les bijoux ont été réalisés notamment par Gripoix ou Goossens, certains sont signés Chanel par Victoire de Castellane, créatrice qui a, au côté de Karl Lagerfeld, supervisé la collection de bijoux fantaisie de la maison de 1984 à 1998.