Une vente aux enchères Saint Laurent-Bergé plus accessible

  • A
  • A
Une vente aux enchères Saint Laurent-Bergé plus accessible
Partagez sur :

Le public est invité à découvrir, du 12 au 16 novembre, dans les locaux de Christie's France les pièces mises en vente par Pierre Bergé.

Près de neuf mois après la vente du siècle au Grand Palais qui avait rapporté 342 millions d’euros, Christie’s organise une nouvelle vente des effets personnels d’Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, les 17, 18 et 19 novembre au Théâtre Marigny, à Paris.

Cette nouvelle vente regroupe quelque 1.300 objets et oeuvres d'art qui proviennent en grande partie du Château Gabriel, demeure située à Berneville, près de Deauville. Construite en 1874, elle avait été acquise par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé au début des années 1980.

Cette fois, les pièces les plus modestes démarrent à 50 euros (un vide-poche en verre) et les plus chères sont estimées à 70.000 euros (une gouache de Fernand Léger). On trouvera des objets de la vie quotidienne comme des batteries de cuisine, de la vaisselle. Mais aussi des objets personnels comme des montres, des réveils, des boutons de manchette, des bagages griffés et un peu usés.

Ecoutez le reportage de Françoise Gaujour :