Une vente aux enchères de 28 Miró rapporte 62.000 euros pour les réfugiés

  • A
  • A
Une vente aux enchères de 28 Miró rapporte 62.000 euros pour les réfugiés
"Il a toujours voulu aider les personnes défavorisées, les réfugiés et les exilés" rapporte le petit-fils de Miró.@ AFP
Partagez sur :

Cette somme, supérieure aux estimations, devait être reversée à la Croix-Rouge.

Une vente aux enchères de 28 œuvres du peintre espagnol Joan Miró organisée jeudi à Londres au profit des réfugiés a permis de récolter 47.600 livres soit 61.600 euros, a annoncé la maison Christie's. Cette somme, supérieure aux estimations, devait être reversée à la Croix-Rouge. L'ancien propriétaire des oeuvres, le petit-fils de l'artiste catalan, avait expliqué avant la vente qu'il avait décidé de faire don de cette collection parce que c'est ce que Miró aurait souhaité.
"Miro a connu la faim". "Miró a traversé beaucoup d'épreuves dans sa vie. Il a connu la faim, l'exil pendant la guerre civile espagnole, la Deuxième Guerre mondiale et connaissait la désolation des camps de réfugiés". Exilé à Paris pendant la Guerre civile espagnole entre 1936 et 1939, Miró, sympathisant républicain, avait suivi de près le sort des réfugiés espagnols fuyant le régime de Franco. "Il a toujours voulu aider les personnes défavorisées, les réfugiés et les exilés. S'il était toujours vivant, il considérerait que ce qui se passe aujourd'hui en Syrie pourrait arriver demain en Espagne", a encore déclaré Punyet.

4,8 millions de réfugiés. Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, plus de 4,8 millions de réfugiés ont fui le pays et contribué à alimenter la plus grave crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Selon l'ONU, quelque 60 millions de personnes sont réfugiées et déplacées à travers le monde.