Une exposition pour les 40 ans de la disparition de Maria Callas

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La Seine Musicale rend hommage à la cantatrice grecque, du 16 septembre au 14 décembre, à travers une exposition qui dévoile sa face cachée.

Samedi, il y aura 40 ans, jour pour jour, que disparaissait Maria Callas, à l’âge de 53 ans. Pour commémorer cet anniversaire, une exposition ouvre ses portes, samedi, à la Seine Musicale, sur l’Île Seguin, à Boulogne-Billancourt près de Paris.

Derrière la star. C'est une Maria Callas de chair et de sang, et pour ainsi dire vivante, que vous allez découvrir dans l'exposition Maria by Callas. Callas vivante, 40 ans après son décès, grâce à de très nombreuses archives audiovisuelles. En particulier des interviews qui nous font découvrir la femme derrière la star.

Une belle manière de découvrir la petite fille, qui a un jour été mise au chant par sa mère, alors que Maria Callas ne rêvait pas de la gloire de son côté. Elle, ce qu’elle voulait, c’était être heureuse. Elle aspirait au bonheur et toute sa vie, elle placera son art au deuxième plan, juste derrière l’homme qu’elle aime - on pense évidemment à l’armateur grec Aristote Onassis qu’elle vénère. Il la quittera en 1968 pour épouser quelques mois plus tard Jackie Kennedy.

Archives, photos et témoignages. Parmi les témoignages émouvants, celui de sa très grande professeure, Elvira de Hidalgo, qui a vu et a aidé la chrysalide à devenir un magnifique papillon. À la question 'quelle élève était Maria Callas ?', elle confie : "Une élève parfaite, docile, intelligente, travailleuse."

Dans l'exposition également, des photos qui nous montrent la jeune Maria à ses débuts, plus ronde. Elle perdra 25 kilos en moins d’un an. Il y a également des images de la Callas à la fin de sa vie, à Paris. On la voit, anonyme, se promenant en compagnie de ses deux caniches. Et partout, tout au long du parcours, la voix de Maria Callas accompagne le visiteur. Cette voix qui l’a rendue immortelle.