Un tableau de Metsu, un temps volé par les Nazis, mis aux enchères

  • A
  • A
Un tableau de Metsu, un temps volé par les Nazis, mis aux enchères
@ GIULIO NAPOLITANO / AFP
Partagez sur :

L'oeuvre est estimée entre 6 et 8 millions de dollars, selon Sotheby's.

La maison d'enchères Sotheby's va mettre aux enchères à New York le 26 mai un tableau du peintre néerlandais Gabriel Metsu, dont les propriétaires, Alphonse et Clarice de Rothschild, avaient été spoliés par les nazis en 1938, avant d'être récupéré en 1998. "Un officier courtisant une jeune femme" appartenait à la collection Rothschild qui a été saisie par l'armée allemande à Vienne en mars 1938, quelques heures après l'annexion de l'Autriche. Les Rothschild avaient, eux, fui aux Etats-Unis, par crainte des persécutions envers les juifs.

Les malins ouvriers de la mine. L'oeuvre a fait partie de la sélection réalisée par Hans Posse, missionné par Adolf Hitler pour constituer le fonds d'un nouveau musée à Linz, en Autriche, l'un des grands projet du Führer. Entreposé, comme beaucoup des pièces destinées au futur musée, à l'abbaye de Kremsmünster, située non loin de Linz, le tableau a ensuite été déplacé dans la mine de sel d'Altaussee, par crainte des bombardements. En mars 1945, Adolf Hitler signe l'ordre Néron, qui demande la destruction des infrastructures et du matériel pouvant servir à l'ennemi. Même si les oeuvres d'art ne sont pas mentionnées, le responsable de la zone où se trouve la mine de sel estime qu'elles sont concernées et fait placer des bombes dans la mine de sel. Elles sont secrètement évacuées par les ouvriers de la mine, qui placent des charges plus petites aux entrées pour sceller le site.

Une vente qui dépassera le million. Une équipe de spécialistes d'art américains et britanniques, les "Monuments Men" rendus célèbre par le film de George Clooney (2014), a identifié l'oeuvre et l'a renvoyé à Vienne.  Alphonse de Rothschild décédé en 1942, Clarice a alors négocié avec les autorités autrichiennes la restitution de sa collection. Elle a obtenu gain de cause en 1948, mais moyennant l'abandon d'environ 250 oeuvres à l'Etat autrichien, notamment le tableau de Gabriel Metsu.
Il a fallu cinquante années de plus avant que l'Autriche ne vote, en 1998, une loi de restitution, qui a permis à la famille Rothschild de récupérer les pièces manquantes. "Un officier courtisant une femme" a ensuite été vendu, en 1999, 1,57 million de dollars à un acheteur anonyme qui le propose aujourd'hui aux enchères. Il est estimé entre 6 et 8 millions de dollars, selon Sotheby's.