Un show vidéoludique quatre étoiles

  • A
  • A
Un show vidéoludique quatre étoiles
@ NICOLAS ROUYER
Partagez sur :

Electronic Arts a réuni mardi à Paris quatre sportifs stars : Parker, Tsonga, Lloris et Hoarau.

Un triple champion NBA, le tennisman n°1 français, le gardien de but des Bleus et l'avant-centre du PSG dans une piscine. C'est l'exploit qu'a réussi Electronic Arts mardi soir. Mais Tony Parker, Jo-Wilfried Tsonga, Hugo Lloris et Guillaume Hoarau n'étaient pas pour autant en maillot de bain. La soirée, organisée par l'un des géants du jeu vidéo, s'est tenue à la piscine Molitor, haut lieu "hype"désormais entre les mains de Colony Capital - principal actionnaire du... PSG - qui va en faire un hôtel de luxe.

La piscine Molitor (930x620)

© NICOLAS ROUYER

Devant quelques centaines de "happy few", les quatre stars étaient venues vanter les mérites, manette à la main, de trois des grosses sorties à venir du géant américain : MMA, Mixed martial arts, un jeu de full contact, FIFA11, la célébrissime simulation de foot et NBA Elite 11, nouvelle évolution de NBA Live, l'une des références en matière de jeu de basket.

"TP" en tournée

En tournée médiatique et caritative depuis quelques jours en France, Tony Parker en a profité pour rappeler son attachement à la simulation d'EA Sports, qui est un peu "son" jeu, puisque "TP" squatte la jaquette française depuis... 2003 ! "Je jouais sur NBA Live 95 à l'époque, j'ai grandi avec deux frères et on y a beaucoup joué, ainsi qu'aux autres jeux de sports. Pour moi, c'est un grand honneur d'incarner ce jeu depuis sept ans." Mise en abîme ultime, Parker a bien évidemment brillé avec son propre avatar et mené les Spurs à la victoire lors d'une petite démonstration sur grand écran.

Une semaine avant NBA Elite 11, dont la sortie est prévue le 7 octobre, sortira FIFA11, attendu comme le messie par des millions de "gamers" à travers le monde. Une des évolutions de la version 2011 prévoit le contrôle absolu du gardien. Et comme EA fait bien les choses, elle est allée débaucher Hugo Lloris, le portier de l'OL, qui remplace sur la couverture française... Steve Mandanda.

La lutte FIFA-PES s'invite à la fête

"Avec les jeux vidéo, que ce soit en famille ou avec les coéquipiers, c'est surtout le plaisir de partager un moment ensemble qui compte", a admis le portier de l'OL, vainqueur avec Lyon d'un match amical contre le PSG de Parker. "Ça doit faire plaisir de gagner un match", a plaisanté le maître de cérémonie, Hervé Mathoux, "la" voix de FIFA depuis cinq ans.

Aux côtés de Lloris, Wayne Rooney et Karim Benzema seront également présents sur la couverture française du jeu. Absent mardi soir, l'attaquant du Real, remplaçant buteur dans le même temps face à l'Espanyol Barcelone, avait tout de même enregistré un message pour souhaiter une "bonne soirée" à l'assemblée.

Karim Benzema, à la soirée EA Sports (930x620)

© NICOLAS ROUYER

Présent sur la jaquette la saison dernière, Guillaume Hoarau est encore l'un des "talents" mis en avant par Electronic Arts. Et le Réunionnais a fait une confession choc : "non, je ne joue pas avec le PSG. Je joue souvent en réseau avec mon frère et mes potes à la Réunion et comme ils ont un bon niveau, je suis obligé de prendre de bonnes équipes." Une révélation qui n'a pas manqué de provoquer l'hilarité générale...

Écoutez Guillaume Hoarau au micro d'Europe1.fr :

Quelques minutes après le passage au micro des sportifs, Fabien, invité par la marque à faire équipe avec Tsonga, a effectué la sortie de la soirée : "je joue à FIFA, mais je préfère PES", soit Pro Evolution Soccer, le jeu de Konami, adversaire de la simulation d'EA Sports sur l'immense marché du jeu de foot. Un peu comme si quelqu'un révélait rouler en Peugeot à la soirée d'inauguration de la nouvelle Renault. Un témoignage qui aura eu au moins le mérite de montrer à Electronic Arts que la bataille n'est pas encore gagnée. Et que cette belle petite opération de communication n'était pas inutile, quinze jours avant la sortie conjointe, le 30 septembre prochain, de FIFA11 et PES2011.