"Un prophète" ébranle les sorties de la semaine

  • A
  • A
"Un prophète" ébranle les sorties de la semaine
Partagez sur :

Un Prophète de Jacques Audiard, Grand prix du dernier Festival de Cannes, est sorti mercredi en salles.

Sur les écrans mercredi, le Grand prix du dernier Festival de Cannes, Un Prophètede Jacques Audiard sur les prisons françaises et l'émouvant "Ordinary people" de Vladimir Perisic offrant un regard inédit sur les criminels de guerre.

Un Prophète de Jacques Audiard. Grand prix au Festival de Cannes, "Un prophète" est une plongée dans l'univers carcéral. Malik El Djebena (Tahar Rahim) est un garçon de 19 ans sur lequel se referment pour six ans, les portes de la prison. Orphelin, illettré, sans amis ni famille, il est une page vierge sur laquelle vont venir s'inscrire les codes brutaux de l'univers carcéral. Entre le clan des Corses et celui des Arabes, Malik choisit le premier en dépit de ses origines et se retrouve sous la coupe de César (Niels Arestrup) qui lui offre sa protection contre des "missions" criminelles.

Ordinary people de Vladimir Perisic. Les criminels de guerre ne sont pas des monstres mais des hommes ordinaires. Le cinéaste serbe Vladimir Perisic a construit sur cet "effroi" son film "Ordinary people", sélectionné à la Semaine de la critique à Cannes, en mai.

L'Abominable vérité de Robert Luketic. Ambitieuse productrice de talk-show, Abby se targue de pouvoir trouver instantanément une solution à n'importe quel problème. Le seul qu'elle n'a pas réussi à résoudre, c'est son célibat.

12 Rounds de Renny Harlin. Un redoutable voleur est sur le point de s'enfuir avec un butin de plusieurs millions de dollars. Au cours de son interpellation, la fiancée du braqueur est tuée accidentellement.

Voyage sous les mers 3D de Jean-Jacques et François Mantello avec la voix de Marion Cotillard. A travers le voyage d'une tortue de mer, une odyssée sous-marine à la découverte d'un monde fantastique en péril, peuplé de créatures fascinantes, drôles ou parfois inquiétantes.

Destination finale 4 3D de David R. Ellis. Des adolescents échappent de peu à la mort, grâce à une vision prémonitoire. Le mauvais sort décide de s'acharner sur eux.

> Un "Prophète", "un concentré" des prisons françaises