Un documentaire sur la vie des Eagles of Death Metal depuis l'attentat

  • A
  • A
Un documentaire sur la vie des Eagles of Death Metal depuis l'attentat
Le film "place les projecteurs sur les liens profonds des membres du groupe entre eux et avec leurs fans".@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Le documentaire, réalisé par le fils de Tom Hanks, sera diffusé en février 2017 sur la chaîne américaine HBO.

Que sont devenus les Eagles of Death Metal depuis l'attentat du Bataclan le 13 novembre 2015 ? Le périple du groupe de rock américain post-Bataclan fera l'objet d'un documentaire qui sera diffusé en février 2017 sur HBO, a annoncé mercredi la chaîne câblée.

Trois mois, au jour le jour. Eagles of Death Metal : Nos Amis débutera précisément sur ce vendredi soir, lorsqu'un commando djihadiste est entré dans la salle parisienne en plein concert et a abattu 90 personnes. Au total, les attentats coordonnés à Paris et à Saint-Denis, revendiqués par le groupe État islamique, ont fait 130 morts : les pires jamais commis en France. Dans ce documentaire réalisé par Colin Hanks - un vieil ami du groupe et fils de l'acteur Tom Hanks -, on suit les rockeurs californiens pendant trois mois, jusqu'à leur retour sur scène à Paris. Le film "place les projecteurs sur les liens profonds des membres du groupe entre eux et avec leurs fans, ce qui les a amenés à retourner à Paris pour y jouer une fois encore", écrit HBO dans un communiqué.

Un chanteur controversé. Le groupe a dans un premier temps fait l'objet d'une immense vague de soutien et de sympathie après les attentats. Mais les sorties du chanteur Jesse Hughes et ses violentes critiques de l'islam ont largement terni l'image des Eagles of Death Metal, dont plusieurs concerts ont été annulés lors d'importants festivals en France. Jesse Hughes avait assuré peu après l'attentat que l'assaut avait été notamment fomenté par des employés du Bataclan d'origine arabe. Un des rares rockeurs de droite et soutien du candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump, le chanteur avait aussi lancé, sans la moindre preuve, que des musulmans célébraient l'attentat à l'extérieur du bâtiment pendant que les djihadistes étaient à l'intérieur.

Le documentaire s'aventure-t-il sur le terrain de ces controverses ? Réponse en février 2017.