Ubisoft fête ses 25 ans à l'E3

  • A
  • A
Ubisoft fête ses 25 ans à l'E3
@ EUROPE 1/ PIERRICK FAY
Partagez sur :

Le créateur français de jeux vidéo présenté une flopée de nouveautés pour son anniversaire.

25 ans et toutes ses dents. Ubisoft n’est plus un ado boutonneux. Le créateur de jeux vidéo français est devenu un grand, l’un des leaders du divertissement sur console. Le groupe va souffler ses 25 bougies cette année et a choisi l’E3 de Los Angeles pour fêter ça. La marque d’un grand. Comme il se doit, une grande fête est prévue mercredi soir.

Ubisoft est né il y a 25 ans, comme Sonic. A la base, il y a la famille Guillemot. Son breton de président Yves se prépare en coulisse. Plusieurs centaines de journalistes sont installés, comme l’an dernier, au LA Theater, l’un des fleurons de Broadway, la rue des arts et des joaillers de Los Angeles. Ubisoft, c’est tout ça, de l’art (le jeu vidéo en est un) et un joyau aux 1.000 facettes. Rayman, les Lapins Crétins, Avatar, King Kong, Splinter Cell, Assassin’s Creed, Lea, Just Dance, Michael Jackson et bientôt Tintin, un sacré patrimoine videoludique.

Rayman a bien vieilli

Pour ses 25 ans, Ubisoft a choisi de mettre en avant un ancien, l’un des artisans de son succès : Michel Ancel. Rayman ? C’est lui. Il fallait aussi miser sur un petit bonhomme sans bras, mais avec des poings. Les Lapins Crétins ? C’est lui aussi… Jamais crétinerie n’aura été aussi rentable.

Michel Ancel rejoint Yves Guillemot sur scène et fait dans le Shakespeare : ubi or not ubi… "Qui a dit que le jeu vidéo n’était pas de la culture," dit le montpelliérain, très en verve. Il est là pour présenter Rayman Origins, un jeu de plateforme très coloré, inventif avec même un petit hommage à un moment à Tetris. Michel Ancel s’amuse comme un gosse sur scène.

L’aventure, c’est l’aventure

Pour Ubisoft, du haut de ses 25 ans, le jeu c’est l’aventure, le partage et la vie. L’aventure d’abord… symbolisé par un jeu : Driver San Francisco. Une vieille licence qui appartenait au leader déchu, Atari (ex-Infogrames) et reprise par Ubisoft. Un jeu de course poursuite dans les rues de San Francisco, "le terrain de jeu idéal pour ce genre de course", selon Ubisoft. On apprécie au passage les voitures qui foncent sur le Golden Gate Bridge.

Far Cry 3 au cœur de l’actu

L’aventure toujours avec la surprise… Far Cry 3, une autre licence à succès d’Ubisoft. Sur scène, Ubisoft diffuse une vidéo assez angoissante, mais malheureusement très réaliste. Un massacre dans un village, a priori en Afrique. Le héros est attrapé alors que sur une colline il prend des photos témoignages d’exécution. On pense au Rwanda, mais aussi aux derniers évènements en Côte d’Ivoire. "T’ai-je donné la définition de la folie", demande le chef avant de précipiter le témoin dans un trou d’eau, les mains attachées. Far Cry 3 démontre un peu plus que le jeu vidéo peut être le reflet d’une société. L’Afrique, et notamment le Nigéria, est aussi au cœur de l’une des missions de Ghost Recon, Future Soldier qui a fait forte impression avec notamment la possibilité de jouer à quatre personnes, connectées sur internet. Un des plats de résistance de la conférence et l’un des plus applaudit par l’assistance.

L’aventure encore avec un jeu de guerre Brothers in Arms Furious 4, qui semble inspiré du film Inglorious Basterds. Ils sont quatre furieux, armés jusqu’aux dents et ils tuent des nazis à tour de bras.

Tintin et Milou à la manette

Mais l’aventure, c’est surtout un petit reporter en pantalon de golf. Il a un chien tout blanc et il a fait le bonheur de générations de lecteurs de 7 à 77 ans. Tintin bien sûr. Le film est en préparation, il sortira en 2012, mais dans la foulée, Ubisoft s’est vu confier la réalisation du jeu vidéo. Un jeu d’aventure, de plateau, avec Tintin, Milou, qui rendra service en passant par des conduits impraticables à Tintin, et bien sûr avec le capitaine Haddock. A noter notamment cette scène d’action d’un Tintin tirant au pistolet lors d’une poursuite à moto alors que le capitaine se prend pour Rémy Julienne.

Les Lapins Crétins toujours vivants

Mais le partage, c’est aussi passer du bon temps avec ses amis, explique Ubisoft. Sur scène, on installe un canapé, un tapis et une Kinect… pour l’annonce triomphale des Lapins Crétins Alive and Kicking… Un des développeurs présente le jeu sur scène mais est constamment interrompu par l’un des lapins qui apparaît sur écran en réalité augmenté. Il lui fait le coup du lapin et ce dernier vient s’écraser le nez sur l’écran. Ensuite, trois autres complices viennent sur scène… Ils doivent reproduire une figure avec leurs corps, leurs bras, leurs jambes…Un OVNI, Dracula. C’est drôle, loufoque. Kinect prend la photo que l’on pourra partager sur Facebook. Sortie prévue le 8 novembre.

Enfin le jeu c’est la vie. Ubisoft annonce Just Dance 3, la suite du jeu musical multimillionnaire qui sortira en octobre. Surtout Ubisoft a mis l’eau à la bouche en présentant quelques images de Rocksmith, un authentique jeu de guitare, comme Guitar Hero, mais avec une vraie guitare…

Assassin’s Creed : visite guidée de Constantinople

La vie, le partage, l’aventure, mais le jeu c’est parfois juste du plaisir… Assassin’s Creed Revelations en est l’illustration. Ezio revient dans une nouvelle aventure à Constantinople. Les graphismes sont somptueux. La vie est grouillante dans les rues de la ville. Il y a des marchands, des danseurs, des jongleurs, des mendiants, des soldats. Tout est calme jusqu’à ce que l’assassin Ezio, plus sombre que jamais, passe à l’action. Cela se termine par un port de Constantinople en flamme… De l’action à l’état brut. Ubisoft n’a pas raté son anniversaire et a en réserve de quoi ravir les joueurs durant de longues années.