Toutankhamon livre ses derniers secrets

  • A
  • A
Toutankhamon livre ses derniers secrets
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une étude a révélé les véritables raisons de la mort du pharaon, décédé il y a 3.000 ans.

Toutankhamon n’a presque plus de secrets pour les scientifiques. Les raisons de sa mort, qui ont alimenté de nombreuses théories depuis de nombreuses années, ont ainsi été dévoilées mardi soir, suite aux dernières recherches de Zahi Hawass, responsable des antiquités égyptiennes au musée du Caire, dans une étude publiée aux Etats-Unis.

Le jeune pharaon, mort à l’âge de 19 ans en 1324 avant notre ère, serait ainsi décédé du paludisme, combiné à un problème osseux dû à une fracture de la jambe. Le jeune pharaon avait aussi un pied bot. "Ce diagnostic est conforté par la découverte dans sa tombe de cannes et d'une pharmacie pour l'au-delà", ont également précisé les chercheurs.

Le fils d'Akhenaton

L’étude a également prouvé que le père de Toutankhamon est bien le pharaon Akhenaton. En revanche, sa mère n’était pas Néfertiti comme certains l’ont longtemps affirmé, mais une momie non identifiée qui porte le code KV35YL. "On ne connaît pas son nom, mais le plus important c'est que cette dame est la fille d'Amenhotep III et de la reine Tiyi", les grand-parents de Toutankhamon, a indiqué Zahi Hawass.

Pour l'égyptologue Marc Gabolde, Toutankhamon, aurait tout fait pour brouiller son ascendance :

Les parents du jeune pharaon donc étaient frères et sœurs, ce qui n’a pas étonné les chercheurs, les mariages consanguins étant courants à cette époque en Egypte. Mais cela aurait donné une série de malformations dans la famille de Toutankhamon, comme la maladie de Kohler qui détruit les cellules osseuses et dont aurait été victime le jeune roi.

Un trésor unique

Les recherches, qui ont duré de 2007 à 2009, se sont appuyées sur des analyses ADN et radiologique effectuées sur seize momies, dont celle du jeune roi.

La tombe de Toutankhamon a été mise au jour en 1922, par le Britannique Howard Carter dans la vallée des rois. A l’écart des autres tombeaux, sa sépulture est l’un des rares a avoir été découverte intact, accompagné de nombreux trésors unique au monde, dont son masque mortuaire en or massif. C’est ce qui explique en partie l’intérêt qu’a depuis suscité Toutankhamon dans le monde contemporain, même s’il n’a régné que neuf ans sur le trône égyptien, il y a plus de 3 000 ans.