Top 50 au Zénith : "ça nous rappelle les premières boîtes de nuit"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les artistes du hit-parade incontournable des années 80 se produisaient au Zénith de Paris, vendredi soir, devant un public conquis. 

Ambiance nostalgique, samedi soir, au Zénith de Paris. Sabine Paturel, Pow Wow, Partenaire particulier... La salle accueillait la tournée du Top 50, le hit-parade à succès des années 80, une soirée dont Europe 1 était partenaire.



Un karaoké géant. Lumières fluos vertes et roses, clips de Cindy Lauper, de Stéphanie de Monaco et des Inconnus sur l'écran géant... La salle de concert est devenue un karaoké géant, rempli de quadras, redevenus groupies. Mais Marc Toesca, père du Top 50, refuse d'être nostalgique : "On s'amuse de ce qu'on a pu être et de ce qu'on a pu aimer. On n'est pas là pour dire 'souvenez-vous comme c'était bien', mais plus pour s'amuser de ça", assure-t-il. 

Revenir sur scène. Parfois, les souvenirs sont un peu lointains et les paroles ne reviennent pas au public. Sabine Paturel, chanteuse des "Bêtises", ne s'en offusque pas : "Moi ce que j'aime, ce ne sont pas les souvenirs, c'est être sur scène avec les gens. Voir le public qui est là, qui crie, qui se lève, c'est ça qui est fabuleux", assure l'artiste. 



Une tournée supplémentaire. Dans le public, les fans sont conquis. Ludovic et Sophie ont retrouvé leurs 20 ans : "ça nous rappelle les premières boîtes de nuit, les premières rencontres, les premières rigolades." Le succès des dix premières dates a d'ailleurs poussé les producteurs à annoncer des concerts supplémentaires.