Too Many Cooks, le petit film qui rend fou

  • A
  • A
Too Many Cooks, le petit film qui rend fou
Partagez sur :

VIDEO - Cette parodie de générique de sitcom de onze minutes a déjà été vue des millions de fois.  

Il suffit de regarder la vidéo Too Many Cooks moins de deux minutes pour se dire immédiatement : mais qui est donc le fou qui a fait ça ? Ce doux dingue n'est autre que Casper Kelly. Le réalisateur et producteur a diffusé son court programme le 28 octobre dernier à 4 heures du matin sur Adult Swim, une chaîne du câble américaine aux émissions décalées. Depuis, la vidéo, destinée au départ aux insomniaques, a été vue près de 2 millions de fois sur Youtube.

Le générique qui se détraque. Tout commence par un générique, parfaite parodie d'une sitcom des années 80 telle La fête à la maison, avec les acteurs qui se retournent gentiment lorsque leur nom apparait à l'image. En guise de fond sonore, une chanson un peu ridicule, Too Many Cooks, tourne en boucle. Mais après deux minutes, le sympathique générique commence à déraper. On voit alors apparaître une femme topless, ou encore un chat qui projette un arc-en-ciel.

Too many Cooks

Trente seconde plus loin, le court métrage fait place à un thriller délirant. L'esprit "eighties" se détraque. La musique y compris. Cette fois, les acteurs sont victimes d'un tueur en série. Puis les genres se mélangent, on passe à la série policière ou au film de science-fiction. Lars Von Trier apparaît sous la forme d'une tarte aux pommes, les crédits remplacent les acteurs et les scènes tournent en boucle.

Too many Cooks

Le principe ? Le réalisateur, Casper Kelly, s'est expliqué dans les colonnes du site Vulture

Son programme, destiné à la case "Infomercial" adressée aux insomniaques, il en a eu l'idée "sous la douche", confie-t-il. "J’aime l’humour de l'animateur et humoriste américain David Letterman qui répète quelque chose jusqu’à ce que ça devienne énervant, puis drôle à nouveau". Mais un film répétitif et énervant qui dure onze minutes, ça fait long. "Ce sera drôle quatre minutes, mais après tu dois zig-zaguer", lui a demandé son patron chez Adult Swim. Le résultat est à la hauteur du "zig-zag"… Il rend même complètement fou.

>>> A lire aussi : Qui se cache derrière les sous-titres au cinéma ? 

Presque une semaine que j'ai cette chanson dans la tête ! s'exclament de nombreux internautes :