Tony Carreira : "Ça m'est arrivé de faire sept heures d'autographes"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chanteur portugais n'apprécie guère qu'on le compare à Johnny Hallyday, lui qu réunit parfois plus de 500.000 fans dans un grand show à Lisbonne.

Superstar de la chanson au Portugal, Tony Carreira est aussi un Don Juan. Son public ? "80% de femmes" et quelques hommes "venus surveiller leur femme", a dit-il décrit avec le sourire, mercredi sur Europe 1 alors qu'il était invité dans l'émission Ça pique mais c'est bon.

"Je suis sorti avec de la barbe". Le chanteur a su apprécier la construction progressive de sa carrière, lui qui au début avait très peu de public. Il commence les autographes "pour une fan, puis deux, puis trois, et après 3.000. Je n'ai jamais tourné le dos à ça. Ça m'est arrivé de faire sept heures d'autographes", révèle-t-il. Je suis rentré dans la salle sans barbe, je suis sorti avec de la barbe", s'amuse-t-il. 

Un spectacle de 500.000 personnes. Comparé à Julien Clerc, Julio Iglesias et même considéré comme le Johnny portugais, il n'est pas vraiment touché par ces références, vu l'ampleur de ses propres shows. Au Portugal, depuis huit ans, à Lisbonne, il fait un spectacle au mois de juin qui réunit "500.000 personnes. C'est le seul show où je ne fais pas d'autographes !"