Tintin de retour dans les salles de ventes : nouvelle vente Hergé mardi

  • A
  • A
Tintin de retour dans les salles de ventes : nouvelle vente Hergé mardi
@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

184 pièces appartenant à l'univers du génial dessinateur seront proposés par la maison Piasa le 24 mai à Paris.

Tintin ne quitte plus les salles de vente parisiennes : après les deux doubles planches du "Sceptre d'Ottokar" parties à plus d'un million d'euros chacune, 180 pièces appartenant à l'univers d'Hergé seront à leur tour dispersées le 24 mai par la maison Piasa à Paris.

Tintin, Haddock et même... le professeur Tournesol. Dessins originaux, mises en couleurs originales, albums - certains signés -, affiches, sérigraphie : ces pièces sont vendues en partenariat avec Moulinsart SA, la société belge chargée de l'exploitation commerciale de l'oeuvre d'Hergé.  Parmi les raretés de cette vente, une carte postale réalisée par Hergé à l'occasion de la naissance du petit-fils d'un ami, né le même jour que lui. Portant la mention "Pour Philippe : Hip! Hip! Hip ! Hourra !", elle représente Tintin, le capitaine Haddock, les Dupont(d), et, beaucoup plus rare, le professeur Tournesol. Elle est estimée de 20.000 à 30.000 euros.

La couverture du "Trésor de Rackham Le Rouge". Une maquette de coloriage de la couverture du Trésor de Rackham Le Rouge, travail d'Hergé et de ses collaborateurs, et le tirage d'essai de l'imprimeur sont mis à prix entre 30.000 et 40.000 euros. La maison d'enchères dispersera aussi Tintin et ses amis aux Anges, un dessin à l'encre de Chine dédicacé à un ami et signé du couple "Hergé et Hergée" (18.000/22.000 euros). Ou encore la première carte de voeux d'Hergé pour l'année 1940 (18.000/22.000 euros). Egalement au catalogue, un album de Tintin au Tibet de 1960, dédicacé par Hergé à Francis Bayle, fils du grand alpiniste français Emile Bayle, ainsi que des éditions originales de Tintin aux Pays des Soviets, de Tintin en Amérique de 1932, le prototype de 1968 de Vol 714 pour Sydney ou Les aventures de Tintin au Congo de 1931.

En avril, 1,046 million d'euros pour une double planche.Une double planche du Sceptre d'Ottokar vendue par le chanteur Renaud et représentant les Dupond(t) tombant à l'eau en descendant d'un hydravion a été adjugée fin avril à Paris 1,046 million d'euros, lors d'une vente organisée par Artcurial. En octobre dernier, une double planche de ce même album (la tentative de fuite de Tintin à bord d'un avion de chasse) s'était vendue plus de 1,5 million d'euros chez Sotheby's à Paris.