Thierry Frémaux : "Catherine Deneuve incarne une France classieuse"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'actrice va être honorée par le Prix Lumière, récompense qui vient couronner sa longue et belle carrière cinématographique.

Catherine Deneuve s'apprête à recevoir un prix à la hauteur de son immense carrière. L'actrice se verra remettre vendredi soir le Prix Lumière. Première femme à être distinguée, elle succède à des monstres sacrés tels que Clint Eastwood, Gérard Depardieu ou, dernier en date, Martin Scorsese.

"Elle incarne une France classieuse". L'icone du cinéma français recevra le prix des mains de Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière de Lyon, où se tient le festival du 7ème art. "Catherine est une personnalité unique dans l'histoire du cinéma. Elle a quelque chose de particulier, pas seulement par son talent et sa beauté, mais par sa personnalité", loue celui qui est également délégué général du Festival de Cannes, interrogé par Maxime Switek dans "Europe Midi". "Catherine aime le cinéma et elle est fidèle à son histoire. Elle tourne avec des jeunes cinéastes, des auteurs comme Arnaud Desplechin. Et puis elle incarne une sorte de France classieuse."

Un véritable honneur. Si Catherine Deneuve se dit gênée de recevoir un tel honneur, Thierry Frémaux assure que la star est en réalité très heureuse. "Catherine est juste timide. Je n'ai pas eu à batailler pour la convaincre d'accepter. Elle a même dit qu'elle n'était pas peu fière de succéder à Martin Scorsese et d'être la première femme à recevoir le prix". Le Prix Lumière récompense sa carrière, mais pas question pour le directeur du Festival d'y voir un message : "Parfois, quand un acteur reçoit un prix pour sa carrière, il a l'impression que sa carrière est finie. Evidemment, ce n'est pas le cas de Catherine Deneuve."

Sortie de l'usine Lumière. Pour l'occasion, un événement un peu spécial est au programme : une reconstitution de "La sortie de l'usine Lumière à Lyon", court-métrage des frères Lumière, considéré comme l'un des tout premiers films de l'histoire du cinéma (1895). "C'est drôle car dans Dancer in the dark de Lars von Trier, Catherine Deneuve incarnait une ouvrière qui sortait d'une usine. Tous les invités de cette année seront invités à sortir de ce hangar mythique de l'histoire du 7ème art afin de recréer le cortège que les frères Lumière avaient filmé il y a 120 ans."

Catherine réalisatrice. Catherine Deneuve pourrait d'ailleurs passer de l'autre côté de la caméra. "La scène sera filmée par deux cinéastes et peut-être, en tout cas elle n'a pas fermé la porte, que Catherine Deneuve réalisera à cette occasion son premier film", s'enthousiasme Thierry Frémaux. "C'est elle qui dira 'Action !' et qui guidera les invités sortant de l'usine." L'honneur est au moins aussi beau que le prix qu'elle recevra sur scène.