TF1 traverse une nouvelle tempête

  • A
  • A
TF1 traverse une nouvelle tempête
Partagez sur :

Audiences en berne, difficultés économiques, pétition en interne : les difficultés s’accumulent après le départ d’Axel Duroux.

Le 23 octobre dernier, Axel Duroux, le n°2 de TF1, qui n’avait été nommé directeur général que depuis le mois de juin, quittait ses fonctions pour cause de divergence sur la stratégie à adopter pour redresser la barre. Son séjour à Boulogne-Billancourt n’a pas permis de ramener le calme au sein de la première chaîne. Pire : son départ a même provoqué une nouvelle secousse.

Après ce départ contesté par certains, Nonce Paolini, le n°1 de la chaîne désormais seul aux commandes, s'en est pris violemment à ses cadres lors d'un séminaire, leur reprochant leur manque de professionnalisme. Conséquence : depuis quelques jours, une pétition circule dans la rédaction. Elle aurait réuni plus de 250 signatures.

Les mauvaises nouvelles semblent aussi s’accumuler sur le front économique. Il y a une semaine, TF1 annonçait que son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l’année était en baisse de 13% par rapport à la même période il y a un an. L'objectif sur l’ensemble de l’année est à -11%. Sauf nouveau coup dur…Or, la Une vient de perdre une des ses poules aux oeufs d'or : le programme court "Du côté de chez vous".

En termes d’audience aussi, TF1 souffre, toujours victime de la concurrence de la TNT notamment. Avec 25,2% de part d'audience, la chaîne a même connu sa pire semaine depuis la privatisation. "Le plus grand quizz" a été battu par la série américaine NCIS sur M6 vendredi et "Les Experts" n’ont pas fait le poids samedi face à Irlande-France, le match de barrages avant la Coupe du monde, toujours sur M6. Une grande affiche qui avait d'ailleurs été ravie pour la première fois par la "petite chaîne qui monte".

En interne, les tensions sont également sociales. Depuis un an, la chaîne aurait enregistré 300 départs.

Dans un communiqué publié mardi après-midi, TF1 et Leroy Merlin démentent l’information selon laquelle le programme court "Du côté de chez vous", parrainé par Leroy Merlin, va s’arrêter.