Tautou, Bejo, Mélanie Laurent : les premières images de “Eternité”

  • A
  • A
Partagez sur :

Le 7 septembre sort en salles Éternité, signé Tran Anh Hung. Découvrez dès maintenant la bande-annonce de ce film Europe 1.

Film en costumes pour Audrey TautouBérénice Bejo et Mélanie Laurent. Toutes trois sont à l’affiche d’Eternité, en salles le 7 septembre prochain, avec Europe 1. L’action démarre à la fin du 19e siècle et s’achève à notre époque. Entre-temps : des décennies d’amour, de rencontres, d’étreintes, et le tissage du fil de la généalogie.

“Quand Valentine se marie à 20 ans avec Jules, nous sommes à la fin du 19ème siècle. À la fin du siècle suivant, une jeune parisienne, l’arrière-petite-fille de Valentine, court sur un pont et termine sa course dans les bras de l’homme qu’elle aime”, résume le synopsis d’Eternité.

Eternité est adapté du roman "L’élégance des veuves" d’Alice Ferney (1995). Il s’agit du 6e film de Tran Anh Hung, Caméra d’Or à Cannes en 1993, et César de la meilleure Première Oeuvre l’année suivante. "J'ai été bouleversé par cette histoire de famille nombreuse, de filiation et de généalogie, moi qui me suis senti sans enracinement solide parce que je n’ai connu en tout et pour tout que 3 personnes en guise de famille", explique le réalisateur né au Vietnam.

Audrey Tautou vieillie, Bérénice Bejo déconcertée

Audrey Tautou, qui joue Valentine, traverse le siècle. Pour apparaître en dame âgée, la comédienne a bénéficié d’effets spéciaux très fins. "Pour chaque période, nous avions défini quelles parties de mon visage, de mon cou ou de mes mains seraient transformées soit par le maquillage soit par le numérique", se souvient Audrey Tautou.

De son côté Bérénice Bejo a vécu quelques moments compliqués lors du tournage. Déconcertée par les consignes du réalisateur, la jeune femme explose lors d’une prise. "Il s’agissait de la scène après mon mariage où je dois enlever un à un chaque bouton de ma robe. « Le bras plus tendu, le coude plus arqué, plus vite, plus lentement. » Je me sentais nulle, ça n’allait jamais, sans que l’enjeu soit flagrant. J’ai crié : « Ça suffit, Hung. Je ne suis pas un objet, je suis un être humain. Si tu t’intéresses uniquement à l’angle du coude, lance toi dans le dessin animé, tu maîtriseras tout ! »", raconte Bérénice Bejo.

Jérémie Renier et Pierre Deladonchamps complètent le casting des deux heures d’Eternité, à découvrir dès le 7 septembre et dont Europe 1 vous propose les premières images.