Tahar Rahim, un infiltré chez "Les Anarchistes"

  • A
  • A
Partagez sur :

"007 Spectre" a un peu éclipsé les autres sorties dans les salles françaises. Pourtant, "Les Anarchistes" est aussi un film à suspense qui vaut le coup. 

On ne parle plus que du nouveau James Bond. Mais pour ceux qui ne seraient pas fans de 007, Les Anarchistes avec Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos, constitue une belle alternative sur les écrans mercredi. C'est l'intérêt du réalisateur Elie Wajeman pour les histoires d'infiltrés qui l'a incité à réaliser ce film sur l'histoire d'un jeune flic en mission d'espionnage chez les anarchistes au début du siècle.

Le pitch. L'intrigue se situe à Paris, à l'aube du 20e siècle, quelques années après l'assassinat d'un président, Sadi Carnot, particulièrement haï dans les rangs des anarchistes. Ils ne lui pardonnent pas d'avoir refusé la grâce d'Auguste Vaillant, auteur d'un attentat à la chambre des députés. C'est aussi l'époque où la contestation ouvrière apparaît, où la CGT se forme. Un jeune policier, Jean, incarné par Tahar Rahim, l'interprète d'Un Prophète, est alors missionné pour infiltrer un groupe d'anarchistes. En intégrant progressivement le groupe, Jean va faire la connaissance de Judith, une jeune femme exaltée, incarnée par la toujours aussi fascinante Adèle Exarchopoulos. On l'avait découverte dans La Vie d'Adèle, d'Abdellatif Kechiche, Palme d'Or en 2013. Elle est toujours aussi brillante de naturel dans Les Anarchistes.

Notre avis. Le film est réussi sur le plan de la retranscription de l'époque, des costumes aux décors, en passant par la peinture des aspirations de ces jeunes révoltés. Les personnages du film sont aussi très attachants : Jean va peu à peu s'intégrer au groupe et rencontrer des personnalités différentes : il y a le romantique, Elysée, le militant de l'action violente, Eugène ou encore la grande bourgeoise, Marie-Louise, qui a rejoint la cause et qui héberge les autres dans un appartement luxueux.

Le scénario, lui, est un peu convenu, mais il garde sa part de suspense avec la naissance d'une histoire d'amour. Séduit par la jeune Judith, Jean va pourtant bientôt se retrouver tiraillé entre sa mission ou son amour pour elle.