Susan Boyle, la magie continue

  • A
  • A
Susan Boyle, la magie continue
Partagez sur :

La diva de la TV s'est produite lundi en Ecosse, enchantant ses compatriotes. On avait craint une annulation après ses soucis de santé.

"Je l'ai trouvée fantastique. J'ai eu les larmes aux yeux. Elle ne semblait pas du tout sous pression", a déclaré Audrey Hinde, une admiratrice de 39 ans, venue assister au concert de Susan Boyle, lundi à Glasgow. On avait craint une annulation après que la diva eut montré de nouveaux signes de fatigue.

En deux mois, la triste vieille fille qui vivait dans un HLM écossais est devenue une star après son passage dans un concours de chant télévisé, "Britain's Got Talent". Moquée pour son physique, Susan Boyle avait cloué le bec des jurés et du public en entonnant "I Dreamed a Dream", un morceau de la comédie musicale Les Misérables, révélant une surprenante voix de soprano.

Le buzz phénoménal qui a suivi sur internet en a fait une star planétaire. Mais voilà que la pression s'est révélée trop forte. Après une violente colère, Susan Boyle à bout de forces avait été hospitalisée d'urgence dans une clinique de Londres, le lendemain de sa défaite au concours. Donnée favorite, elle était finalement arrivée deuxième.

Susan Boyle est remontée une première fois sur scène, le 12 juin à Birmingham, accueillie par une foule en délire :

Le 13 juin, elle était au Sheffield Arena mais s'est fait excuser le 14 juin à Manchester. Réelle fatigue ou caprice de star ? Seul l'avenir le dira. La tournée doit se porusuivre quotidiennement jusqu'au 21 juin. Pour la Fête de la musique, Susan Boyle aura droit au Wembley Arena.