Sur le tournage de 24 jours, le film consacré à l’affaire Halimi

  • A
  • A
Sur le tournage de 24 jours, le film consacré à l’affaire Halimi
Le réalisateur Alexandre Arcady a choisi de porter à l’écran l'affaire Ilan Halimi.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le réalisateur Alexandre Arcady a choisi de porter à l’écran l'affaire Ilan Halimi, une tragédie qui a ébranlé la France en 2006.

Pour les acteurs et pour les techniciens, le tournage est particulièrement éprouvant. Alexandre Arcady a choisi de consacrer son prochain film à l’affaire du gang des barbares. Le drame remonte à 2006. Le leader du groupe, Youssouf Fofana, avait alors, aidé de ses complices, séquestré, torturé puis tué Ilan Halimi, un jeune Juif de 23 ans. 

>> Le journaliste Mathieu Charrier a assisté, en exclusivité, au 33e jour de tournage : 



Sur le tournage de 24 jours, le film sur l...par Europe1fr

Une affaire "qui prend aux tripes ". Ce sont les mots du réalisateur, qui a planté pour la première fois sa caméra au 36 quai des Orfèvres, selon l’Express.fr. Son film interroge : "Comment un jeune Juif, en 2006, a pu mourir parce qu'il était juif ? Il était important qu'on laisse une trace, des images, qu'on puisse raconter cette histoire, ces 24 jours de calvaire, d'angoisse, d'espoir, et de tragédie", conclut Alexandre Arcady.

Pour le scénario, le réalisateur s’est  inspiré du livre écrit par la mère d'Ilan Halimi, intitulé 24 jours, la Vérité sur la mort d'Ilan Halimi et publié en 2009. 

Au casting : C’est Syrus Shahidi qui tiendra le rôle d'Ilan Halimi tandis que Zabou Breitman incarnera sa mère.  Maître Szpiner, l’avocat de la famille Halimi, jouera, lui, son propre rôle. Sous les traits du père d’Ilan enfin, on retrouve Pascal Elbé qui explique avoir travaillé son personnage "comme un citoyen ", Ilan Halimi ressemblant beaucoup à l’un de ses 3 fils, a-t-il souligné. "Quelques années plus tard, le temps n'a pas apaisé. Il ne faut pas l'oublier, c'est un film qui parle du premier crime antisémite de la Ve République. C'est un film utile " a commenté l’acteur.  

24 jours, le film, devrait sortir au printemps prochain. Un second long-métrage sur l’affaire est aussi en préparation, avec Richard Berry à la réalisation cette fois.