Springsteen, les raisons de la colère

  • A
  • A
Springsteen, les raisons de la colère
L'album comportera une collaboration avec avec Tom Morello, le guitariste de Rage Against The Machine.@ Reuters
Partagez sur :

Le "Boss", toujours aussi engagé, sort son 17e album lundi, intitulé Wrecking Ball.

A 63 ans, le "Boss" s'invite dans la campagne présidentielle. Deux ans après sa dernière production, Bruce Springsteen sort lundi le 17e disque de sa carrière, Wrecking Ball, dans une veine qui oscille toujours entre chansons rock et balades... engagées.

La première partie du disque s'apparente presque à un manifeste. Le chanteur dresse le portrait d'une Amérique en pleine crise où les inégalités se creusent. Il évoque des travailleurs qui perdent leur maison, les fermetures d'usines et dénonce les banquiers "qui s'engraissent", quand les travailleurs "maigrissent". Signe de l'engagement de cet album : Tom Morello, le guitariste des Rage Against The Machine est venu lui prêter main forte sur l'une des chansons.

"Personne n'était responsable"

"Cet album est né après la crise financière aux Etats-Unis en 2008. Les gens ont perdu leur maison. Personne n'a été en prison pour ça. Personne n'était responsable. Vous savez, mon travail a toujours été de mesurer la distance qui sépare la réalité du rêve américain de la réalité", explique le "Boss". Dans Jack of All Trades, il prévient : "si j'avais un flingue, j'irai buter ces salauds".

"We Take Care Of Our Own" :

Un album qui pourrait sonner comme un désaveu pour le président sortant. Mais lors de son passage à Paris, le rockeur américain a confirmé qu'il soutiendrait Barack Obama. Pour autant, il ne prendra pas activement part à la campagne pour sa réélection comme en 2008. "Je préfère rester en marge et je crois sincèrement qu'un artiste est supposé être le canari dans la mine de charbon, et qu'on se porte mieux quand on prend ses distances par rapport au pouvoir", a-t-il ajouté.

L'éducation catholique de Springsteen

Dans cet album, la deuxième partie du disque est plus apaisée, davantage porteuse d'espoirs. Elle est plus inspirée par l'éducation catholique de Bruce Springsteen. Le titre Land of Hope and Dreams apporte une note d'optimiste. Wrecking Ball se conclut avec la chanson We are alive, allusion à une Amérique qui saura faire face et se relever dans cet épisode. 

Le "Boss" se produira cet été en France, le 19 juin à Montpellier et les 4 et 5 juillet à Paris-Bercy. Ces trois dates sont déjà complètes.