Sony va redémarrer PlayStation Network

  • A
  • A
Sony va redémarrer PlayStation Network
Sony va redémarrer PlayStation Network et promet plus de sécurité.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le processus débutera dans une semaine et sera marqué par le renforcement de la sécurité.

Depuis l’annonce du piratage du système PlayStation Network, Sony est dans la tourmente. Quelque 10 millions de clients ont fourni leurs coordonnées bancaires à leur plate-forme. Le système reliant les consoles de jeu à Internet a dû être suspendu le 20 avril.

Sony va bientôt "redémarrer" le système

Le groupe japonais a annoncé dimanche que le système allait "bientôt" être redémarré avec de nouvelles mesures de sécurité. Cela débutera d’ici une semaine et se fera "par étape et par région, en commençant par remettre en route les services de jeu, de musique et de vidéo", a expliqué le géant japonais.

Renforcement de la sécurité

Sony a également annoncé "des mesures pour améliorer la sécurité de son réseau et un programme de satisfaction du consommateur pour remercier les clients de leur patience et de leur loyauté".

Parmi les nouvelles protections, Sony évoque "un logiciel de surveillance automatique pour se défendre contre de nouvelles attaques, une amélioration de l'encryptage des données, des moyens plus perfectionnés de détection des intrusions sur le réseau et l'ajout de nouveaux pare-feux".

Enquêtes sur le piratage

Les sociétés de défense des consommateurs se penchent sur la question du piratage des comptes PlayStation, un peu partout dans le monde. Aux Etats-Unis, une action de groupe se profile contre Sony. En France, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) va lancer sa propre enquête pour connaître le nombre de joueurs français concernés et déterminer si des sanctions peuvent être prises.

De son côté, le géant japonais a souligné dimanche n’avoir obtenu "aucune preuve actuellement" que des numéros de comptes bancaires aient pu être subtilisés à des utilisateurs par les pirates, sans en "exclure la possibilité" toutefois.

Des données comme les dates de naissance et des mots de passe, ont toutefois bien été prises par des pirates informatiques. Cela fait redouter des usurpations d’identité à des fins d’escroquerie.