Salon du livre de Montreuil : la tendance des livres animés

  • A
  • A
Salon du livre de Montreuil : la tendance des livres animés
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Avec 90 millions de ventes en 2015, les livres jeunesse ne se sont en effet  jamais aussi bien portés.

Une idée de sortie pour ce week-end avec vos enfants : le Salon du Livre et de la presse jeunesse, jusqu'à lundi, à Montreuil. Pour cette 32ème édition, plus de 2.000 auteurs sont attendus, illustrateurs et éditeurs,  et plus de 150.000 visiteurs. Une édition dont le thème est "Sans dessus dessous", pour notamment mettre en avant les nouvelles formes créatives des livres jeunesse.

"Une expérience très sensorielle de la lecture". Cette année, la meilleure entrée en matière du Salon, c'est l'exposition "La règle et le Jeu", une sorte de laboratoire ludique autour du livre, en format puzzle, en accordéon, à lire avec des lunettes 3D ou encore en musique. Un auteur, Matthias Picard, a par exemple collaboré avec M, Matthieu Chedid, pour un "rêve musical".

Il y aussi l'histoire du Petit Frère Invisible, où deux lectures sont possibles, avec ou sans lunettes, explique Sylvie Vassalo, la directrice du Salon : "l’originalité de ce livre, c’est que soit on regarde l’histoire avec les lunettes et on va voir apparaître le petit frère invisible que raconte la narratrice. Et si on le regarde sans les lunettes, on ne le voit pas. Donc c’est une expérience très sensorielle de la lecture".

"Un livre qui fait rêver, parfait pour l’endormissement de l’enfant". Autre nouveauté, le livre à l'encre phosphorescente : Nocturno et son format chevalet permet à l'enfant de le regarder, un peu comme un écran. Le mode d'emploi avec Véronique Deslisle, des éditions Cyros : "l’enfant choisir une image, pose le livre à côté d’une lumière et au bout de quelques secondes le parent éteint la lumière et là, on voit apparaître une nouvelle image. C’est un livre qui fait rêver, parfait pour l’endormissement de l’enfant".

Il y a aussi beaucoup d'espace pour le numérique, dont le développement avec les tablettes et les liseuses n'est absolument pas un frein au livre classique. Avec 90 millions de ventes en 2015, les livres jeunesse ne se sont en effet  jamais aussi bien portés.