Romy Schneider en trois films clés

  • A
  • A
Romy Schneider en trois films clés
Romy Schneider dans "L'Enfer" d'Henri-Georges Clouzot.@ Lobster
Partagez sur :

France 3 diffuse vendredi soir un documentaire sur l'actrice allemande naturalisée française, décédée il y a 34 ans.

Le portrait inédit d'une grande actrice. Vendredi soir à 20h55, France 3 consacre un documentaire à Romy SchneiderRomy, de tout son coeur. Ses plus grands rôles, le regard qu'elle portait sur son métier mais aussi sa vie privée, le documentaire s'intéresse à la comédienne sous toutes ses facettes. Il sera donc forcément question des films dans lesquels elle est apparue. Europe 1 en a sélectionné trois, qui ont tous marqué la carrière de l'actrice décédée en 1982.

La révélation Sissi (1955). Romy Schneider n'a que 17 ans lorsqu'elle joue le rôle de l'impératrice Elizabeth de Wittelsbach dite "Sissi". Le triomphe de ce film réalisé par Ernst Marischka est immédiat. Le long-métrage connaît un tel succès, notamment en Autriche et en Allemagne, que deux suites seront réalisées : Sissi impératrice (1956) et Sissi face à son destin (1957). Et la révélation de ce film, c'est celle qui campe Sissi : Romy Schneider. Sans le savoir, les spectateurs assistent à la naissance d'une des plus grandes actrices de sa génération.

La piscine (1969), la renaissance. En 1968, les années ont passé depuis Sissi. Entre-temps, il y a eu la carrière aux Etats-Unis, l'amour puis la rupture avec Alain Delon et la mort de son père. L'actrice s'est détournée du septième art et de la vie publique. Elle se consacre à présent principalement à son fils David et son mari Harry Meyen. C'est Alain Delon, son ancien compagnon qui l'a quittée cinq ans plus tôt, qui va lui permettre de retrouver la lumière des projecteurs. Il fait le forcing auprès des producteurs du film La piscine, de Jacques Deray, pour que ce soit Romy Schneider qui joue le rôle de son épouse dans le long-métrage. 2,3 millions de curieux se presseront dans les salles obscures en 1969. Le couple Delon-Schneider éblouit les spectateurs. La comédienne se relance dans le septième art.

piscine

Une histoire simple (1978) : un deuxième César. Lors de la cérémonie des César en 1979, Romy Schneider monte pour la deuxième fois sur la scène de la salle Pleyel. Elle vient récupérer le César de la meilleure actrice pour Une histoire simple de Claude Sautet. Une récompense qu'elle avait déjà remportée deux ans auparavant pour L'important c'est d'aimer. La comédienne connaît plusieurs collaborations avec Claude Sautet. Les choses de la vie, Max et les ferrailleurs ou encore César et Rosalie, autant de films qui consacrent Romy Schneider comme la grande actrice française des années 1970.



Romy Schneider, César 1979 de la Meilleure Actrice dans UNE HISTOIRE SIMPLE from Académie des César on Vimeo.