Roman Kolinka : "J'ai eu peur d'attendre un rôle en permanence"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le fils de Marie Trintignant et de Richard Kolinka joue actuellement aux côtés d'Isabelle Huppert dans le film "L'Avenir". Entretien avec un acteur au parcours peu commun. 

L'Avenir, le nouveau film de Mia Hansen-Løve est sorti mercredi dans les salles de cinéma. On y retrouve l'actrice Isabelle Huppert aux côtés d'un jeune acteur de 29 ans qui joue lui son premier grand rôle, Roman Kolinka. Son nom ne vous est peut-être pas inconnu. Il est en effet le fils de l'actrice Marie Trintignant et du batteur du groupe Téléphone Richard Kolinka.

Découvert dans un autre film de Mia Hansen-Løve, Eden, sorti en novembre 2014, Roman Kolinka joue la comédie depuis l'âge de sept ans. "Je ne sais pas si c’était une évidence de faire du cinéma dès l’âge de sept ans mais ça s’est fait comme ça. Mon premier rôle était dans un téléfilm de ma grand-mère (NDLR : Nadine Trintignant). J’en garde des souvenirs assez lointains d’autant qu’à cette période, dès que ma grand-mère faisait un téléfilm, elle me faisait jouer dedans donc je crois que je confonds un peu tout", a raconté l'acteur à Caroline Roux jeudi matin sur Europe 1. 

       
   L'Avenir    
   L'Avenir Bande-annonce VF  

"Je suis encore en colère". Il faut dire que le cinéma coule dans les veines de toute la famille. On ne présente plus son grand-père, Jean-Louis Trintignant, immortalisé pour ses rôles dans Et Dieu...créa la femme, Un homme et une femme ou encore plus récemment Amour. Idem pour sa grand-mère, la réalisatrice Nadine Trintignant. Quant à sa mère Marie Trintignant, décédée suite aux coups de son compagnon Bertrand Cantat en 2003, elle était également actrice et a été nommée cinq fois aux Oscars. Une mère avec laquelle Roman Kolinka était en tournage au moment de sa mort. Une mort qui le "met en colère encore aujourd'hui". 

Un rôle de philosophe. Après la mort de sa mère, son père était favorable à ce que son fils poursuive ces études. Mais Roman Kolinka explique : "les études, ce n’étaient pas mon truc du tout donc il fallait trouver quelque chose. Comme le métier de comédien m'intéressait, ils ont eu la délicatesse de me laisser faire". Un parcours qui a payé puisqu’il est aujourd’hui dans le film L’Avenir aux côtés d’Isabelle Huppert. Il y incarne un philosophe, un premier grand rôle pour lequel il ne s'est "pas du tout intéressé aux grand philosophes avant de tourner" mais "qui lui a donné envie de découvrir les grands auteurs". 

"J'ai eu peur d'attendre un rôle en permanence". Dans L'Avenir, son personnage échappe à la pression en partant dans le Vercors. Roman Kolinka préfère lui, dans la vraie vie, s’évader dans le Gard, à Uzès. Il y monte actuellement un bar à vin avec un petit restaurant. Mais alors pourquoi se lancer dans la restauration alors qu'on joue aux côtés d'Isabelle Huppert et qu'on est un "Trintignant" ? Roman Kolinka souhaite garder les pieds sur terre. "Combiner le cinéma et le restaurant c’est possible car le restaurant c’est très concret, il ouvrira en mai et pour le cinéma, je ne croule pas sous les propositions en ce moment. Le restaurant me permet donc d’avoir un salaire fixe alors que le cinéma est très aléatoire", explique-t-il, lui aussi inquiet pour son "avenir". Celui qui a "peur d'attendre un rôle en permanence" a donc pris les devants.