Romain Duris : "Je me préparais à être dessinateur, le cinéma est arrivé par hasard"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'acteur évoque son recueil de dessins "Pulp", qui sort le 6 septembre, bien loin des sentiers cinématographiques.

INTERVIEW

On le connaissait acteur, dans plus de 52 films, mais pas dessinateur. Et pourtant, Romain Duris crayonne depuis toujours. Le comédien sort un recueil de ses dessins, Pulp, le 6 septembre. Il évoque cette facette de lui que l'on ne connaissait pas au micro de Melting Pop, sur Europe 1.

"Je voulais faire un objet assez dynamique". Romain Duris ne s'était pas destiné à faire la comédie face caméra. Dans sa jeunesse, sa véritable vocation était le dessin. "Je me préparais à être dessinateur, le cinéma est arrivé par hasard", confie-t-il. C'est en effet lors d'un casting sauvage qu'il est repéré pour Le péril jeune de Cédric Klapisch. Dès lors, il ne quittera plus le septième art, mais ne délaissera pas le dessin pour autant.

Mais alors pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de rendre publique ses œuvres ? "Je n'ai pas toujours envie de montrer ce que je fais", indique le comédien. Mais à force de cumuler du matériaux, Romain Duris a pensé qu'il fallait franchir le pas. "Je me suis dit : 'tiens je vais faire ce livre avec des dessins anciens, des dessins plus récents et faire un objet assez dynamique, pop'", explique l'acteur.

"Cette autre passion me nourrit". "Maintenant que l'objet est fini, je n'ai plus vraiment le trac", déclare Romain Duris. Après un an de travail, le comédien est satisfait du résultat final et attend maintenant que le recueil sorte. "Je suis quand même dans une position confortable : je ne vais pas vivre de mon livre ou de mes œuvres, je ne joue pas ma carrière là-dessus", souligne-t-il. "Cette autre passion me nourrit, me rassure. (...) Dans le cinéma, on est très encadré. Le dessin est une façon de s’exprimer qui est plus personnelle que l'acteur", conclut Romain Duris.