Rock en Seine débute sous haute sécurité avant les Allah-Las

  • A
  • A
Rock en Seine débute sous haute sécurité avant les Allah-Las
@ Zakaria ABDELKAFI / AFP
Partagez sur :

Le groupe américain, qui a annulé un concert à Rotterdam pour "menace terroriste", se produira sur les coups de 21h45. 

Le groupe britannique Frank Carter & the Rattlesnakes a ouvert vendredi la 15ème édition de Rock en Seine, où le dispositif de sécurité est élevé, alors que doivent s'y produire en soirée les Californiens d'Allah-Las, deux jours après leur concert annulé à Rotterdam pour "menace terroriste". Dans le ciel un hélicoptère survole le site du Domaine National de Saint-Cloud. Au sol de nombreux fourgons de police et des forces mobiles sont présents aux entrées du festival qui se tient jusqu'à dimanche soir.

Toujours des incertitudes sur la nature du projet d'attentat. En soirée, sur les coups de 21h45 ce sera au tour du groupe américain des Allah-Las de faire le show, 48 heures après avoir dû annuler leur concert à Rotterdam, après "une information concrète" reçue par la police néerlandaise sur un projet d'attentat. Si le flou règne sur la nature, les circonstances et la réalité de la menace qui aurait visé mercredi les Allah-Las, le groupe a affirmé son intention de rejouer à Rotterdam.

"Nous cherchons une nouvelle date pour reprogrammer le concert et nous fournirons de nouvelles informations dès que nous le pourrons", a déclaré dans un communiqué le groupe, qui jouait jeudi soir à Varsovie. Pour le passage d'Allah-Las à Rock en Seine, aucune mesure de sécurité supplémentaire ne sera mise en place dans un dispositif déjà renforcé par le contexte de menace terroriste. Le groupe poursuivra samedi sa route par le festival Cabaret Vert à Charleville-Mézières.