Rika Zaraï sur son AVC : "C'était terrifiant"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La chanteuse israélienne, invitée du Grand Direct de la Santé, raconte la vie après son accident vasculaire cérébral. 

La vie de Rika Zaraï a basculé le 3 juin 2008, en pleine tournée Age tendre et tête de bois. La célèbre interprète de Balapapa, aujourd'hui âgée de 77 ans, a été victime d'un grave accident vasculaire cérébral, alors qu'elle se trouvait chez elle. La chanteuse, qui "sort pour la première fois après sept ans", a répondu à l'invitation du Grand Direct de la Santé sur Europe 1. Elle est revenue sur cet épisode très douloureux de sa vie et sur sa nouvelle existence, sept ans après.

"Je m'effondre comme un morceau de chiffon, sur moi-même". "Je regardais la télé, et j'étais un peu engourdie. Je me suis demandé ce qui se passait", raconte Rika Zaraï qui se souvient de son accident vasculaire cérébral (AVC), ce 3 juin 2008. La chanteuse voulait rejoindre son mari dans le salon. Sa main n'a alors pas pu éteindre la lumière et elle est tombée. "J'avais la sensation que j'appuyais mais je n'ai pas eu assez de force pour enclencher le bouton", raconte-t-elle. "J'ai le temps de penser : je ne maîtrise plus les muscles de ma main et je m'effondre comme un morceau de chiffon, sur moi-même." S'en est-elle rendu compte sur le coup ? "Ah oui", assure la chanteuse, qui trouve encore la force de plaisanter :" je me suis dit, là où il y a beaucoup de graisse, ça ne va pas se plier si facilement." Puis c'est le trou noir.

Son mari téléphone alors au cardiologue qui lui demande de regarder immédiatement le visage de la chanteuse. Les muscles du visage commencent effectivement à s'affaisser. C'est un signe de paralysie faciale et d'AVC. Rika Zaraï est alors emmenée en urgence à l'hôpital.

"C'était terrifiant". Rika Zaraï comprend qu'elle a le visage "déformé" en entendant la conversation de deux jeunes internes, à l'hôpital. "Tu sais, elle était tellement belle", entend-elle. Une phrase qui résonne atrocement à ses oreilles. "C'est à ce moment-là que j'ai compris", explique la chanteuse, terrifiée à l'idée de garder ce visage pour toujours. Elle pense qu'elle va rester dans cet état toute sa vie.

La rééducation. C'est une nouvelle épreuve qui l'attend à sa sortie de l'hôpital. Paralysée du côté gauche, Rika Zaraï a du mal à parler. Elle prend alors des cours avec un orthophoniste. "La moitié de ma langue était paralysée". La chanteuse retrouve l'usage de la parole en deux semaines, grâce à "l'envie de communiquer avec les autres". Aujourd'hui, sa vision de la vie a "complétement" changé. Elle va plus vite à l'essentiel, explique-t-elle.