Richie Havens, premier de cordée

  • A
  • A
Richie Havens, premier de cordée
Partagez sur :

Qu'est devenu ce musicien qui a eu la difficile mission d'ouvrir le festival de Woodstock ?

Lourde tâche que celle du guitariste Richie Havens et de ses accompagnateurs, le 15 août 1969. Le groupe Sweetwater étant coincé dans les embouteillages, ils doivent, au débotté, les remplacer et ouvrir le festival de Woodstock. Coup de chance, leur prestation est particulièrement réussie, et le morceau Freedom-Motherless Child, sur lequel ils concluent leur concert, devient un tube international.

Regardez Richie Havens, immortalisé par le documentaire Woodstock :

Entré dans la légende, Richie Havens poursuit une carrière florissante, jouissant notamment d'un très grand respect de la part de ses pairs, qui voient en lui un "performer" unique, du fait de son jeu de guitare extrêmement rythmique et de son timbre de voix particulier.

Son plus grand fan, parmi les nombreux qu'il compte, demeure sans doute Sean Penn, qui l'invite à jouer en ouverture du 61e Festival de Cannes, alors qu'il est président du jury. En guise de remerciement, Richie Havens y interprète le fameux Freedom-Motherless Child.

Regardez Richie Havens jouer en ouverture du Festival de Cannes, en 2008 :