Riccardo Muti fait des débuts atypiques à l'Opéra de Paris

  • A
  • A
Riccardo Muti fait des débuts atypiques à l'Opéra de Paris
Partagez sur :

Le maestro italien Riccardo Muti a fait samedi soir des débuts très attendus à l'Opéra de Paris.

L'un des chefs d'orchestre les plus courtisés du monde a dû attendre d'avoir presque 68 ans (le 21 juillet) pour diriger une représentation de "La Grande Boutique", comme l'appelait ironiquement Verdi.

L'Opéra de Paris l'avait bien engagé pour un "Trouvère" dès 1973, mais Muti avait déclaré forfait. L'actuel directeur de la maison, Gerard Mortier, en poste depuis 2004, avait pour sa part songé à lui confier l'"Aïda" du même Verdi, mais le maestro n'avait pas donné suite.

C'est finalement avec sa propre formation de jeunes musiciens italiens (l'Orchestre Luigi-Cherubini) et un projet très personnel que Muti a accepté de faire ses débuts au Palais Garnier, jusqu'au 21 juin.

Le chef a exhumé un ouvrage de ce XVIIIe siècle napolitain qui lui est si cher, en l'occurrence la quatrième version de "Demofoonte" de Jommelli, créée au San Carlo de Naples en 1770 et jamais représentée à l'Opéra de Paris.

Etrenné au Festival de Pentecôte de Salzbourg, en Autriche fin mai, cet opéra partira avec Muti, après Paris, pour le Festival de Ravenne, en Italie, où il sera donné du 3 au 7 juillet.