Résultats décevants pour les enchères Renoir

  • A
  • A
Résultats décevants pour les enchères Renoir
@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

La vente d'effets personnels du peintre n'a pas connu le succès escompté jeudi soir à New York.

Une centaine de lettres, photos, plâtres, dessins et souvenirs personnels du peintre Pierre-Auguste Renoir ont été dispersés jeudi soir aux enchères à New York, lors d'enchères aux résultats mitigés et durant lesquelles certaines pièces phare n'ont même pas trouvé preneur. Les lettres de Renoir à sa femme Aline ont toutes été vendues, les plus disputées étant celles où il parlait de son art. La plus coûteuse a été adjugée 12.500 dollars (avec taxes). Une demi-douzaine, écrites par le peintre impressionniste à son fils Jean Renoir, ont également quasiment toutes dépassé les estimations. La plus chère a été adjugée plus de 7.000 dollars.

Une lettre de Monet à Renoir, écrite de Giverny en 1914, a atteint 20.000 dollars, nettement au-dessus des estimations, une autre de Manet à Renoir 16.250 dollars. Et la petite toile "Les Bécasses", la dernière peinte par Renoir, achevée quelques heures avant sa mort le 3 décembre 1919 à 78 ans, est partie à 125.000 dollars. Mais la plupart des plâtres, dont "Le buste de Mme Renoir", "Maternité", "Buste de la maternité", n'ont pas trouvé preneur, les autres partant bien en dessous des estimations.

Jeudi, l'arrière petit fils du peintre impressionniste demandait à ce que les musées français se portent acquéreurs, sur Europe 1.