Renaud : "J’ai été absent trop longtemps, je ne repartirai pas"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chanteur, porté par la scène, regarde avec franchise ses problèmes d'alcool. Il se livre sans détour dans le Europe 1 Music Club, de 16h à 18h. 

INTERVIEW

Il est toujours debout, et l'album éponyme sorti en avril s’est déjà écoulé à 600.000 exemplaires. Renaud poursuit actuellement la tournée de sa renaissance, le Phenix Tour. Le chanteur de 64 ans s'est arrêté un moment dans le Europe 1 Music Club (16h-18h) pour évoquer les démons de l'alcool, présents mais bouclés à double tour et l'accueil du public qui lui permet de garder le cap.  

"J'évite de traîner dans les bistrots. Il n'est jamais très loin Mister Renard". "J’arrive sur scène, je revis. C’est l’adrénaline, le public qui me porte, qui me booste, qui me régénère. J’évite de retomber dans mes travers, de voir resurgir le renard qui sommeille en moi. J’évite de traîner dans les bistrots." Renaud a une formule pour expliquer la dualité de "Docteur Renaud, Mister Renard" : quand on aime l’un, il faut supporter l’autre. "Il n’est jamais très loin Mister Renard. Il suffit qu’un soir je plonge… Je ne touche plus au Pastis depuis un an et demi, plus une goutte. Mais il m’arrive de boire quelques bières de temps en temps. Il ne faut pas abuser."

"J'ai manqué à trop de gens." Renaud estime que c’est la scène qui le sauve. La scène et le "public délirant, des familles entières", des grands-parents aux petits-enfants. "Je suis ému, ébloui, bouleversé. J’ai été absent trop longtemps. J’ai trop manqué à trop de gens, apparemment." Sa carrière est émaillée de renaissances, de disparitions. Et de fans qui demandent de ne plus assister à une rechute. "Non, non, assure-t-il. Je ne repartirai pas. J’y suis, j’y reste."

>> L'émission est à suivre en direct à partir de 16h : 


Europe 1 Livepar Europe1fr